Skip to Main content Skip to Navigation
Habilitation à diriger des recherches

MODÉLISATION, SIMULATION ET ASSISTANCE À LA
CONCEPTION-CONSTRUCTION EN ARCHITECTURE.

Résumé : Ce mémoire présente un bilan des travaux de recherches que j'ai dirigé au CRAI (Centre
de Recherche en Architecture et Ingénierie) depuis environ dix ans. Avant de développer
les deux grandes problématiques qui ont structuré ces années, je voudrais remettre
rapidement en perspective mon travail global de recherche dans le vaste mais encore très
récent domaine de la recherche en architecture.
1.1. LA RECHERCHE EN ARCHITECTURE, QUELS
SYSTÈMES DE CONNAISSANCES ?
Jusqu'au milieu des années 1960, l'architecture est avant tout un art, c'est-à-dire une
pratique reposant largement sur l'expérience, fondée sur des grands traités et infléchie par
quelques maîtres.
Au niveau le plus empirique, le terme de recherche ne désigne rien d'autre que la pratique
quotidienne du concepteur en situation de création pour inventer un dispositif spatial en
réponse à des exigences explicites ou implicites.
Comme le musicien, le peintre ou le sculpteur, l'architecte est une sorte de « chercheur de
formes », un inventeur de langages, un constructeur de sens.
Dans cet univers de la recherche-action, le concepteur utilise et produit des connaissances
qui relèvent plus d'un savoir-faire que d'un véritable savoir. À cette recherche, tout ancrée
dans la projetation, nous donnons le nom de recherche architectonique.
Dans ce dispositif, le terme d'architecture désigne donc à la fois un domaine de production
(essentiellement les édifices et les espaces urbains) et un savoir-faire largement issu et
opératoire dans la pratique du projet. Mais pour être efficace, cette économie de la
production architecturale a besoin d'un discours régulateur et légitimateur destiné à
permettre des choix tout au long du processus de conception, évaluer les solutions
partielles ou globales proposées et juger la qualité des œuvres produites. C'est le rôle des
traités, parfois nommés théories.
Les traités d'architecture de Vitruve à Le Corbusier bien que théoriques par le recul qu'ils
prenaient par rapport aux pratiques de leurs époques respectives ne peuvent pas
cependant être considérés comme des théories au sens scientifique du terme. Ce
deuxième type de connaissances, auxquelles nous donnons le nom de doctrine est un
système de préceptes et d'axiomes transmissibles, orientés par l'action vers l'action. Par
différence avec les connaissances souvent singulières et peu externalisables des savoir-
Document type :
Habilitation à diriger des recherches
Complete list of metadatas

Cited literature [71 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00145570
Contributor : Caroline Jusserand <>
Submitted on : Friday, May 11, 2007 - 10:31:49 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:45:25 PM
Long-term archiving on: : Friday, September 21, 2012 - 2:40:38 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00145570, version 1

Citation

Jean-Claude Bignon. MODÉLISATION, SIMULATION ET ASSISTANCE À LA
CONCEPTION-CONSTRUCTION EN ARCHITECTURE.. Autre [cs.OH]. Université Henri Poincaré - Nancy I, 2002. ⟨tel-00145570⟩

Share

Metrics

Record views

201

Files downloads

2543