Utilisation de normes et de réputations pour détecter et sanctionner les contradictions - Contribution au contrôle social des interactions dans les systèmes multi-agents ouverts et décentralisés

Résumé : Les Systèmes Multi-Agents Ouverts et Décentralisés (SMAOD) sont
particulièrement vulnérables à l'introduction d'agents mal conçus ou
malveillants. Il est donc nécessaire de contrôler ces systèmes.

Dans cette thèse, nous proposons le modèle LIAR, permettant aux
agents eux-mêmes de mettre en place un contrôle des interactions des
autres agents, à l'aide d'un modèle de réputation.

Ce modèle permet d'abord aux agents de représenter les interactions
qu'ils perçoivent grâce à des engagements sociaux, ainsi que de
modéliser les règles que chaque agent doit respecter à l'aide de
normes sociales. En comparant les comportements qu'ils ont observés
aux normes dont ils ont connaissance, les agents sont capables
d'évaluer leurs pairs et d'estimer les niveaux de réputation qu'ils
leur associent. Ensuite, les agents peuvent décider des sanctions à
appliquer en s'appuyant sur les niveaux de réputation ainsi estimés.

Grâce à l'intégration des deux phases : évaluation des comportements
et décision des sanctions à appliquer, le modèle LIAR permet de
mettre en place un contrôle social des interactions entièrement
automatisé.

Diverses expérimentations ont été menées avec ce modèle dans le cadre
d'un réseau pair-à-pair, afin de montrer comment les agents contrôlent
les interactions de leurs pairs.
Type de document :
Thèse
Autre [cs.OH]. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 2006. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00134755
Contributeur : Guillaume Muller <>
Soumis le : lundi 5 mars 2007 - 12:06:59
Dernière modification le : lundi 5 mars 2007 - 15:41:58
Document(s) archivé(s) le : vendredi 21 septembre 2012 - 12:25:38

Identifiants

  • HAL Id : tel-00134755, version 1

Citation

Guillaume Muller. Utilisation de normes et de réputations pour détecter et sanctionner les contradictions - Contribution au contrôle social des interactions dans les systèmes multi-agents ouverts et décentralisés. Autre [cs.OH]. Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 2006. Français. <tel-00134755>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

291

Téléchargements du document

203