Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Etoiles à neutrons et ondes gravitationnelles

Résumé : Nous présentons des synthèses de populations
permettant de retrouver les propriétés statistiques de la population
réelle des pulsars radio galactiques à partir de l'échantillon
observé biaisé par des effets de sélection. Nous confirmons que
les étoiles à neutrons ne naissent pas en majorité comme des
rotateurs rapides et que le champ magnétique ne subit pas de dissipation
notable pendant la phase pulsar. La connaissance de la population totale
nous permet d'une part d'étudier la sous-population des magnétars et
d'autre part de modéliser la contribution des pulsars à
l'émission gravitationnelle (galactique et extra-galactique) et d'en
déduire sa détectabilité par les antennes
interférométriques comme VIRGO. La connaissance des
propriétés statistiques de la population détectable par VIRGO
nous permet d'optimiser la recherche individuelle dans l'espace des
paramètres (fréquences et directions du ciel). Quant au fond de
rayonnement gravitationnel stochastique d'origine astrophysique, nous
montrons qu'il pourrait être détecté dès la deuxième
génération d'interféromètres en corrélant entre eux deux
détecteurs.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00122061
Contributeur : Tania Regimbau <>
Soumis le : lundi 25 décembre 2006 - 10:56:59
Dernière modification le : mardi 26 mai 2020 - 18:50:16
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 avril 2010 - 21:31:39

Identifiants

  • HAL Id : tel-00122061, version 1

Collections

Citation

Tania Regimbau. Etoiles à neutrons et ondes gravitationnelles. Astrophysique [astro-ph]. Université Nice Sophia Antipolis, 2001. Français. ⟨tel-00122061⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

428

Téléchargements de fichiers

156