Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Les colloïdes magnétiques et leur utilisation
biophysique dans la détection, le guidage et le
suivi cellulaire in vitro et in vivo.

Résumé : Les colloïdes utilisés sont des suspensions de nanoparticules magnétiques (nanocristaux d'oxyde de fer de 10 nm) chargées négativement en surface, qui s'adsorbent de façon aspécifique sur la membrane de la plupart des types cellulaires, où elles sont spontanément internalisées dans des vésicules intracellulaires. Les nouvelles propriétés magnétiques de cellules thérapeutiques ainsi marquées et implantées au sein de l'organisme permettent leur suivi in vivo de manière non-invasive par IRM. Nous avons ainsi pu suivre des cellules musculaires lisses dans un modèle d'anévrisme et des explants musculaires dans un modèle d'incontinence urinaire. Dans chaque cas, l'évolution des propriétés de contraste des cellules marquées au cours du temps a été étudiée in vitro et in vivo. Ce marquage magnétique nous a aussi permis de soumettre les cellules à des forces magnétiques et analyser leur influence sur la migration cellulaire in vitro et la faisabilité d'un guidage magnétique in vivo.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00096699
Contributeur : Charlotte Riviere <>
Soumis le : mardi 19 septembre 2006 - 21:43:49
Dernière modification le : vendredi 17 juillet 2020 - 08:41:34

Identifiants

  • HAL Id : tel-00096699, version 1

Citation

Charlotte Riviere. Les colloïdes magnétiques et leur utilisation
biophysique dans la détection, le guidage et le
suivi cellulaire in vitro et in vivo.. Biophysique [physics.bio-ph]. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2005. Français. ⟨tel-00096699⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1128

Téléchargements de fichiers

1546