Réguler les chemins de fer sur une proposition de la nouvelle économie de la réglementation : "la concurrence par comparaison" (yardstick competition)

Résumé : La libéralisation des marchés impose aux chemins de fer une révolution économique. Elle remet en cause l'organisation monopolistique au profit du développement de nouveaux marchés. L'analyse des défaillances du marché (notamment évaluation des économies d'échelle) et celle des différentes formes de réglementation justifient le recours à une régulation incitative des marchés ferroviaires. A ce titre, la concurrence par comparaison paraît intéressante : la comparaison des performances d'entreprises semblables permet de réduire les contraintes informationnelles de la régulation classique. Malgré quelques limites théoriques, les mises en œuvre de mécanismes comparatifs sont nombreuses, comme, par exemple, dans les chemins de fer Japonais. L'application proposée de la concurrence par comparaison aux TER français doit en améliorer la performance. En effet, l'estimation d'une frontière de coût révèle d'importantes disparités d'efforts entre les régions (représentant plus de 100 millions d'euros par an), que le mécanisme comparatif proposé peut réduire.
Type de document :
Thèse
Economies et finances. Université Lumière - Lyon II, 2005. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00012043
Contributeur : Martine Sefsaf <>
Soumis le : lundi 27 mars 2006 - 11:34:07
Dernière modification le : mercredi 24 février 2016 - 14:31:50
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 22:06:25

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00012043, version 1

Collections

Citation

Julien Lévêque. Réguler les chemins de fer sur une proposition de la nouvelle économie de la réglementation : "la concurrence par comparaison" (yardstick competition). Economies et finances. Université Lumière - Lyon II, 2005. Français. 〈tel-00012043〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

388

Téléchargements de fichiers

232