TRANSPORT TRANSENDOTHÉLIAL DE GÈNES : ÉTUDES DYNAMIQUES DU PASSAGE SÉLECTIF DE POLYPLEXES AU TRAVERS DE L'ENDOTHÉLIUM VASCULAIRE PULMONAIRE.

Résumé : L'administration systémique de gènes représente une voie intéressante pour le traitement par thérapie génique de la mucoviscidose ou des cancers pulmonaires. Dans cette optique, les polyplexes (complexes ADN/polymère cationique) doivent atteindre le poumon et traverser les vaisseaux sanguins pour transfecter les cellules épithéliales mutées ou les cellules cancéreuses. Il existe peu de données sur le passage transendothélial de polyplexes. Afin d'en améliorer les connaissances, nous avons mis au point un modèle d'endothélium microvasculaire pulmonaire et étudié l'influence de la polarisation cellulaire sur les voies d'internalisation de polyplexes formés avec la polylysine histidylée (pLK-His) et la polyéthylènimine (PEI), leur efficacité de transfection, leur capacité à traverser la barrière endothéliale et leur adhésion sur la monocouche de cellules endothéliales en conditions de flux. Les travaux réalisés montrent que la polarisation des cellules endothéliales diminue l'internalisation et l'efficacité de transfection des polyplexes pLK-His mais pas celles des polyplexes PEI. Par contre, la polarisation des cellules épithéliales n'a pas d'influence sur l'efficacité des polyplexes pLK-His. Les polyplexes pLK-His et PEI sont capables de traverser la monocouche de cellules endothéliales et transfecter des cellules épithéliales à la fois par leur côté apical et basolatéral. L'incubation des cellules endothéliales avec des cytokines pro-inflammatoires permet d'augmenter ce passage. Enfin, l'adhésion des polyplexes sur les cellules endothéliales est plus importante dans les conditions de flux des microvaisseaux que dans les conditions de flux des veines. L'adhésion des polyplexes PEI est légèrement supérieure à celle des polyplexes pLK-His. Des polyplexes formés avec une PEI sur laquelle a été greffée des motifs de tétraglucose spécifiques des cellules endothéliales adhèrent trois fois plus que les polyplexes formés avec la PEI ce qui montre un ciblage des cellules endothéliales pulmonaires en conditions de flux. L'ensemble des résultats montre qu'il est indispensable de mieux considérer les effets des conditions physiologiques des cellules (polarisation, effets du flux sanguin, conditions d'inflammation) sur la transfection pour concevoir de nouveaux vecteurs synthétiques afin d'améliorer leur efficacité in vivo.
Type de document :
Thèse
domain_other. Université d'Orléans, 2005. Français
Domaine :
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011964
Contributeur : Patricia Leloup <>
Soumis le : jeudi 16 mars 2006 - 15:13:05
Dernière modification le : jeudi 8 décembre 2016 - 15:06:03
Document(s) archivé(s) le : vendredi 25 novembre 2016 - 10:16:23

Identifiants

  • HAL Id : tel-00011964, version 1

Citation

Eric Menneson. TRANSPORT TRANSENDOTHÉLIAL DE GÈNES : ÉTUDES DYNAMIQUES DU PASSAGE SÉLECTIF DE POLYPLEXES AU TRAVERS DE L'ENDOTHÉLIUM VASCULAIRE PULMONAIRE.. domain_other. Université d'Orléans, 2005. Français. <tel-00011964>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

312

Téléchargements du document

721