ETUDE ANTHROPOGENETIQUE DE LA POPULATION COMORIENNE DE MARSEILLE

Résumé : La population actuelle de l'archipel des Comores est considérée comme étant le résultat de contacts entre des populations d'origine Africaine Bantoue, Arabe et Austronésienne. Le but de cette étude est de décrire sa structure génétique, au travers de l'analyse de six groupes sanguins érythrocytaires, du polymorphisme du locus HLA-DR-B1 et des gènes KIR. 164 individus, non apparentés, d'origine Comorienne résidant à Marseille ont été étudiés. Les résultats révèlent que la contribution génétique des populations originaires de l'Afrique Bantoue est la plus importante (50 à 60%) et est en accord avec la forte influence culturelle encore présente. La contribution des populations en provenance de la Péninsule Arabique est plus faible (30%) et semble à la hauteur de leur influence religieuse et linguistique. Enfin, comme au niveau linguistique, l'impact du Sud Est Asiatique sur le pool génétique Comorien paraît quasiment absent. De plus, cette étude génétique, en révélant les écarts phénotypiques qui existent entre une population migrante et celle des donneurs de sang du pays d'accueil, souligne la nécessité d'actions spécifiques de sensibilisation au don de sang.
Type de document :
Thèse
Anthropologie biologique. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2003. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011766
Contributeur : Jacques Chiaroni <>
Soumis le : mercredi 8 mars 2006 - 10:34:25
Dernière modification le : jeudi 11 octobre 2018 - 10:30:07
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 21:00:51

Identifiants

  • HAL Id : tel-00011766, version 1

Collections

Citation

Jacques Chiaroni. ETUDE ANTHROPOGENETIQUE DE LA POPULATION COMORIENNE DE MARSEILLE. Anthropologie biologique. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2003. Français. 〈tel-00011766〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

833

Téléchargements de fichiers

5257