Couche melangee oceanique et bilan thermohalin de surface dans l'Ocean Indien Nord

Résumé : L'objectif de cette these est de determiner quels sont les processus oceaniques et atmospheriques qui controlent la variabilite saisonniere et interannuelle de la Temperature de Surface Oceanique (TSO) dans l'Ocean Indien Nord. Notre approche consiste a utiliser un modele de circulation generale oceanique force et a analyser les termes oceaniques et atmospheriques qui influencent la TSO, representee par la temperature de la couche melangee. Cette couche de surface est donc primordiale dans cette etude. S'assurer qu'elle est bien representee par le modele oceanique nous permet d'obtenir des resultats plus robustes concernant les variations potentiellement faibles de la TSO dans cette region. La premiere etape de notre travail consiste donc a mettre au point un atlas de profondeur de couche melangee oceanique a partir d'observations. Etant donne l'interet potentiel pour d'autres regions de l'ocean d'un tel champ, cet atlas est etabli a l'echelle globale. Grace a une methodologie innovante, basee sur le traitement direct de profils oceaniques individuels, ce nouvel atlas presente plus de details dans les structures oceaniques classiques et moins de biais que les atlas precedents. Cette etude montre egalement le role de la salinite sur la profondeur de la couche melangee. Ainsi, outre les regions de couches barrieres classiques, on met en evidence des zones de compensations
verticales en densite en hiver dans les gyres subtropicales et dans la zone de convergence subtropicale. On propose des mecanismes de formation de ces structures peu discutees precedemment.

L'analyse des bilans thermohalins de la couche melangee du modele d'ocean nous montre ensuite plusieurs preuves du role de l'Ocean Indien Nord dans la regulation de la TSO. Meme si le vent reste un facteur important dans le controle du cycle saisonnier de la TSO, plusieurs phenomenes oceaniques participent activement
a cette variabilite. En ete, dans l'ouest de la Mer d'Arabie, les upwellings oceaniques contribuent a diminuer considerablement la TSO et dominent la contribution atmospherique. A l'est de la Mer d'Arabie et dans le Golfe du Bengale, la salinite de surface est en grande partie controlee par les courants oceaniques de mousson. Les couches barrieres creees par ces changements de salinite en surface permettent de stocker de la chaleur sous la couche melangee et de la redistribuer par entrainement en hiver. A l'echelle interannuelle, a l'ouest de la Mer d'Arabie, les vents et le melange oceanique vertical participent aussi de maniere equivalente a la variabilite de la TSO. Cependant, les mecanismes de regulation de la TSO semblent etre plus complexes qu'a l'echelle saisonniere et necessitent une etude plus approfondie.
Type de document :
Thèse
Climatologie. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2005. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011449
Contributeur : Clement De Boyer Montegut <>
Soumis le : mardi 24 janvier 2006 - 04:31:24
Dernière modification le : vendredi 27 février 2015 - 01:01:28
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 19:54:27

Identifiants

  • HAL Id : tel-00011449, version 1

Collections

Citation

Clément De Boyer Montégut. Couche melangee oceanique et bilan thermohalin de surface dans l'Ocean Indien Nord. Climatologie. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2005. Français. <tel-00011449>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

456

Téléchargements du document

389