Constance de largeur et désocclusion dans les images digitales

Emmanuel Villéger 1, 2
2 ARIANA - Inverse problems in earth monitoring
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , SIS - Signal, Images et Systèmes
Résumé : L'école Gestaltiste s'intéresse à la vision, leur point de vue est que
nous regroupons des points lumineux et/ou des objets selon certaines
règles pour former des objets plus gros, des Gestalts.

La première partie de cette thèse est consacrée à la constance de
largeur. La Gestalt constance de largeur regroupe des points situés
entre deux bords qui restent parallèles. Nous cherchons donc dans les
images des courbes ``parallèles.'' Nous voulons faire une détection
a contrario, nous proposons donc une quantification du ``non
parallélisme'' de deux courbes par trois méthodes. La première méthode
utilise un modèle de génération de courbes régulières et nous
calculons une probabilité. La deuxième méthode est une méthode de
simulation de type Monte-Carlo pour estimer cette probabilité. Enfin
la troisième méthode correspond à un développement limité de la
première en faisant tendre un paramètre vers 0 sous certaines
contraintes. Ceci conduit à une équation aux dérivées partielles
(EDP). Parmi ces trois méthodes la méthode de type Monte-Carlo est
plus robuste et plus rapide.

L'EDP obtenue est très similaire à celles utilisées pour la
désocclusion d'images. C'est pourquoi dans la deuxième partie de cette
thèse nous nous intéressons au problème de la désocclusion. Nous
présentons les méthodes existantes puis une nouvelle méthode basée sur
un système de deux EDPs dont l'une est inspirée de celle de la
première partie. Nous introduisons la probabilité de l'orientation du
gradient de l'image. Nous prenons ainsi en compte l'incertitude sur
l'orientation calculée du gradient de l'image. Cette incertitude est
quantifiée en relation avec la norme du gradient.

Avec la quantification du non parallélisme de deux courbes, l'étape
suivante est la détection de la constance de largeur dans
les images. Il faut alors définir un seuil pour sélectionner les
bonnes réponses du détecteur et surtout parmi les réponses définir
des réponses ``maximales.'' Le système d'EDPs pour
la désocclusion dépend de beaucoup de paramètres, il faut trouver une
méthode de calibration des paramètres pour obtenir de bons résultats
adaptés à chaque image.
Type de document :
Thèse
Mathématiques [math]. Université Nice Sophia Antipolis, 2005. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [36 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011229
Contributeur : Emmanuel Villéger <>
Soumis le : samedi 17 décembre 2005 - 00:47:19
Dernière modification le : mercredi 21 décembre 2005 - 09:05:33
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 19:32:43

Identifiants

  • HAL Id : tel-00011229, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Villéger. Constance de largeur et désocclusion dans les images digitales. Mathématiques [math]. Université Nice Sophia Antipolis, 2005. Français. 〈tel-00011229〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

410

Téléchargements du document

166