De Archeops à Planck, analyse des anisotropies du fond diffus cosmologique

Résumé : L'analyse des anisotropies du fond diffus cosmologique (CMB) en température et en polarisation permet de contraindre une grande partie des paramètres cosmologiques décrivant le modèle du Big-Bang et l'Univers primordial. Cette thèse s'articule autour des mesures de l'expérience embarquée en ballon Archeops et de la future mission satellite Planck dont Archeops est le prototype.
Après une description générale du modèle standard en cosmologie et de la physique du CMB, cette thèse aborde plus particulièrement le mécanisme de "reheating" qui, à la fin de l'inflation, permet le réchauffement de l'Univers et la formation de la matière.
La suite de ce travail présente les expériences Archeops et Planck et l'analyse de leurs données. Dans ce cadre, j'ai développé plusieurs méthodes permettant l'étude des signaux des rayons cosmiques, la mesure des temps de réponse des bolomètres ainsi que la prise en compte de l'asymétrie des lobes optiques.
L'étude des anisotropies passe par l'estimation des spectres de puissance en température et polarisation. Je présente une méthode rapide et non-biaisée donnant également une estimation analytique précise des barres d'erreur sans avoir recours aux simulations Monte-Carlo. Cette méthode a fourni la dernière estimation du spectre de puissance d'Archeops.
Enfin, la dernière partie traite de l'implication des résultats d'Archeops pour WMAP et Planck. Une analyse jointe Archeops-WMAP montre la cohérence des mesures CMB sur une large gamme de fréquences et la détection de l'effet Sunyaev-Zel'dovich. Par ailleurs, l'extrapolation des spectres polarisés des avant-plans galactiques mesurés par Archeops sert de référence pour Planck.


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00011003
Contributeur : Matthieu Tristram <>
Soumis le : mercredi 16 novembre 2005 - 15:09:32
Dernière modification le : mardi 23 mai 2006 - 14:55:54
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 avril 2010 - 22:34:33

Identifiants

  • HAL Id : tel-00011003, version 1

Collections

UJF | LPSC | UGA

Citation

Matthieu Tristram. De Archeops à Planck, analyse des anisotropies du fond diffus cosmologique. Astrophysique [astro-ph]. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2005. Français. <tel-00011003>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

211

Téléchargements du document

385