Etude de la surface océanique, de sa signature radar et de ses interactions avec les flux turbulents de quantité de mouvement dans le cadre de l'experience FETCH

Résumé : L'objectif principal est l'étude de l'état de la mer et de ses relations avec les flux turbulents d'énergie et avec le signal radar rétrodiffusé. L'étude est basée sur les données de l'expérience FETCH (« Flux, Etat de la mer et Télédétection en Conditions de fetcH limité ») qui s'est déroulée dans le golfe du Lion, Méditerranée Occidentale, en Mars-Avril 1998. L'état de la mer a été étudié à partir de mesures in situ (bouées), et par télédétection aéroportée (radar RESSAC) et spatiale (altimètres TOPEX et ERS). Plusieurs états de mer (mer en développement, mer mixte et houle) associées à des situations météorologiques variées (Mistral, Tramontane, ou Marin) ont été analysés. La séparation du spectre des vagues en composantes de mer du vent (vagues générées par le vent local) ou houle a permis de classifier les états de mer. La loi de croissance des vagues a été établie pour les cas de pure mer observés localement par la bouée. . Cette loi diffèresensiblement de celles citées dans la littérature. Ce jeu de données a servi de base à une étude comparative entre modèles de prévision et observations, qui a montré la nécessité, pour cette région côtière, d'utiliser un champ de vent et un modèle d'état de mer de fine résolution spatiale. Une analyse de l'influence de l'état de la mer sur les flux de quantité de mouvement a été menée à partir des données de turbulence acquises sur une bouée (ASIS) et du navire de recherche (Atalante). En condition de mer du vent, l'influence de l'âge des vagues sur les flux de quantité de mouvement a été montrée. Mais aucune relation entre la pente significative des vagues et les paramètres des flux turbulents n'a été mise en évidence sur les données de l'expérience FETCH. L'analyse du signal radar à faible incidence (autour de 12°) a montré une dépendance très faible de la moyenne quadratique des pentes de la surface aux paramètres tels que la force du vent, l'âge ou la pente significative des vagues.
Type de document :
Thèse
Physique [physics]. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2002. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [123 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00010934
Contributeur : Céline Gwenaelle Quentin <>
Soumis le : mercredi 9 novembre 2005 - 14:22:40
Dernière modification le : mardi 29 mai 2018 - 12:50:45
Document(s) archivé(s) le : mardi 7 septembre 2010 - 17:24:26

Identifiants

  • HAL Id : tel-00010934, version 1

Collections

Citation

Céline Gwenaëlle Quentin. Etude de la surface océanique, de sa signature radar et de ses interactions avec les flux turbulents de quantité de mouvement dans le cadre de l'experience FETCH. Physique [physics]. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2002. Français. 〈tel-00010934〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

390

Téléchargements de fichiers

1235