Contribution à l'étude des mécanismes de mouillage réactif

Résumé : Dans ce travail nous avons réalisé une étude expérimentale du mouillage réactif dans l'objectif de comprendre la relation existant entre l'étalement du liquide et la formation d'une nouvelle phase à l'interface liquide/solide. Les systèmes modèles choisis pour cette l'étude sont composés d'un substrat de carbone (carbone vitreux ou graphite monocristallin) et d'un alliage liquide constitué d'une matrice non-réactive (essentiellement Cu mais aussi Ni, Ge et Sn) et d'un soluté réactif formant un carbure mouillable (Si, Cr, B et Ti). Ce choix nous a permis d'obtenir les deux types d'étalement réactif, à contrôle chimique et à contrôle diffusionnel. Le suivi des cinétiques d'étalement a nécessité la mise en œuvre de méthodes spécifiques (goutte "déposée" et goutte "transférée") permettant de découpler le processus de formation d'une goutte et celui de son étalement sur un substrat. Le contrôle de l'état de surface des substrats et la caractérisation des interfaces ont été réalisés par différentes techniques: profilométrie optique haute résolution, microscopie optique, microscopie électronique à balayage, micronanalyse X et spectroscopie d'électons Auger. Pour les cinétiques d'étalement à contrôle chimique nous montrons que dans le cas général, le mouillage a lieu en une seule étape à vitesse d'étalement décroissante et que cette vitesse n'est fonction que de l'angle de contact instantanné. Nous définissons cet angle comme un angle d'équilibre reflétant continuellement le taux de recouvrement de l'interface par le produit de réaction à la ligne triple. Enfin, nous montrons que cinétique réactionnelle et cinétique d'étalement sont contrôlées par la dissolution du substrat. Pour les cinétiques à contrôle diffusionnel nous réalisons une modélisation numérique permettant de prendre en compte dans la description du mouillage la diffusion et la réaction interfaciale ayant lieu en arrière de la ligne triple, ou encore le phénomène d'évaporation/condensation pouvant intervenir en avant de la ligne triple.
Type de document :
Thèse
Matériaux. Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG, 2000. Français
Domaine :
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00009773
Contributeur : Olivier Dezellus <>
Soumis le : mardi 19 juillet 2005 - 09:59:41
Dernière modification le : jeudi 2 juin 2016 - 20:25:37
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 avril 2010 - 22:43:38

Identifiants

  • HAL Id : tel-00009773, version 1

Citation

Olivier Dezellus. Contribution à l'étude des mécanismes de mouillage réactif. Matériaux. Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG, 2000. Français. <tel-00009773>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

332

Téléchargements du document

906