Analyse morphologique des espaces ouverts urbains le long de parcours : mesure des variations des formes de ciel par la squelettisation

Résumé : Le mouvement de l'observateur dans un espace donné produit une forme de perception particulière appelée « perspective de mouvement ». Celle-ci a été dénie par Gibson comme étant la variation graduelle de l'ensemble des déplacements des lignes de contour apparaissant dans le champ visuel de l'observateur. Cette thèse décrit une nouvelle approche destinée à analyser la perspective de mouvement le long de parcours dans les espaces ouverts urbains. Elle se base sur des projections sphériques qui fournissent la forme du contour du ciel autour de l'observateur, et que l'on étudie au travers de leur squelette, à savoir un ensemble continu de courbes obtenues par amincissement progressif de la forme autour de ses principales saillances. La méthode proposée ici utilise ces squelettes pour suivre les variations de la forme du contour du ciel entre vues successives. Des mesures de ces variations ont été développées et expérimentées sur différents exemples de morphologies urbaines.
Type de document :
Thèse
Interface homme-machine [cs.HC]. Université de Nantes, 2004. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00009410
Contributeur : François Sarradin <>
Soumis le : mercredi 8 juin 2005 - 10:59:05
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:06
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 avril 2010 - 21:28:55

Identifiants

  • HAL Id : tel-00009410, version 1

Collections

Citation

François Sarradin. Analyse morphologique des espaces ouverts urbains le long de parcours : mesure des variations des formes de ciel par la squelettisation. Interface homme-machine [cs.HC]. Université de Nantes, 2004. Français. 〈tel-00009410〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

442

Téléchargements de fichiers

11537