Gentrification et confort postmoderne. Eléments émergents de nouvelles centralités. L'exemple de Strasbourg

Résumé : Véritables lieux d'enjeux économiques, culturels et résidentiels, la plupart des centres-villes occidentaux ont connu de nombreuses rénovations qui ont renforcé leurs centralités de commerces et de services. En outre, les réhabilitations ont indéniablement amélioré le confort des résidences. Ces diverses politiques urbaines, associées à l'accroissement des ménages solvables au cours des Trente Glorieuses, entraînent un changement de population des centres, phénomène appelé gentrification. Caracérisée par une infiltration de classes moyennes et aisées aux dépens des couches populaires, la gentrification correspond aux mobilités résidentielles de ces ménages solvables, attirés par les logements de confort et les équipements commerciaux centraux. Car aujourd'hui le confort dépasse le cadre technique de la résidence. Il concerne également la demande de plus en plus exigeante des citadins solvables quant à l'usage des centralités : le confort d'appareillage, lié à la proximité, à la diversité et à la qualité de ces équipements, devient dans le choix du logement tout aussi prépondérant que le confort résidentiel. La notion de confort moderne, alliant appareillage et résidence, se présente alors comme un facteur essentiel de la compréhension du processus de gentrification. L'évolution de la demande citadine solvable se traduit encore par l'émergence d'un autre type de confort, nommé discret, nouvelle expression sociale et qualitative de l'individu. Confort moderne et confort discret forment ainsi le confort postmoderne, grille de lecture novatrice, évolutive et nécessaire à l'explication de la gentrification. En appliquant cette grille à l'analyse de Strasbourg et de sa Communauté, le confort postmoderne permet, grâce à son emploi systématique, d'appréhender différemment les articulations entre le ménage solvable, sa résidence, son environnement et les centralités, le tout dans un souci de saisir les aspirations du citadin, sans pour autant se limiter à l'étude du centre d'une ville.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Louis Pasteur - Strasbourg I, 2000. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00007500
Contributeur : Philippe Gerber <>
Soumis le : mercredi 24 novembre 2004 - 12:24:30
Dernière modification le : vendredi 3 juin 2016 - 01:04:30
Document(s) archivé(s) le : jeudi 13 septembre 2012 - 13:15:11

Identifiants

  • HAL Id : tel-00007500, version 1

Collections

Citation

Philippe Gerber. Gentrification et confort postmoderne. Eléments émergents de nouvelles centralités. L'exemple de Strasbourg. Géographie. Université Louis Pasteur - Strasbourg I, 2000. Français. 〈tel-00007500〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

813

Téléchargements de fichiers

823