Renversement d' aimantation par injection d' un courant polarise en spin

Résumé : Cette thèse est consacrée à l'étude expérimentale du phénomène de transfert de spin. Ce mécanisme, introduit théoriquement en 1996 par J. Slonczewski, permet d'orienter l'aimantation d'un matériau ferromagnétique sans champ appliqué, mais seulement par injection d'un courant polarisé en spin et transfert de spin vers le matériau considéré. Les fortes densités de courant à injecter pour observer l'effet, de l'ordre de 107 A.cm-2, imposent le recours à des nanostructures. Nous avons suivi deux voies pour caractériser cet effet nouveau de transfert de spin depuis un courant vers une aimantation. D'une part, à l'instar des tout premiers résultats expérimentaux obtenus à Cornell University en 2000, nous avons étudié cet effet dans des piliers magnétiques submicroniques de Co/Cu/Co. Nous avons pu clairement mettre en évidence le renversement d'aimantation par un courant polarisé en spin a champ nul. Ensuite, nous nous sommes intéressés à la dépendance en champ des courants critiques. Cette étude approfondie nous a permis de tracer le diagramme de phase champ-courant, nous fournissant des informations importantes quant aux mécanismes microscopiques à l'origine du phénomène de renversement d'aimantation par injection de spin. La deuxième partie de ma thèse concerne le cas des barreaux de vanne de spin Co/Cu/NiFe dans lesquels la modification d'aimantation est due au déplacement de paroi magnétique induit par transfert de spin à partir d'un courant polarisé en spin. Pour des champs proche de zéro, une paroi magnétique peut être déplacée uniquement sous l'action du courant entre des centres de piégeage et, en accord avec les conclusions du modèle de Berger, le déplacement s'effectue dans des directions opposées pour des courants opposés. La densité de courant critique requise pour déplacer la paroi est de l'ordre de quelques 106 A/cm², un ordre de grandeur plus faible que les courants nécessaires pour entraîner un renversement d'aimantation dans les structures multicouches de type piliers. Ces mesures constituent la première mise en évidence directe et en temps réel de déplacement de parois par transfert de spin dans des nanostructures magnétiques.
Type de document :
Thèse
Matière Condensée [cond-mat]. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2003. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [66 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00003941
Contributeur : Julie Grollier <>
Soumis le : mercredi 10 décembre 2003 - 12:12:06
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:15:14
Document(s) archivé(s) le : mercredi 12 septembre 2012 - 12:00:09

Identifiants

  • HAL Id : tel-00003941, version 1

Collections

Citation

Julie Grollier. Renversement d' aimantation par injection d' un courant polarise en spin. Matière Condensée [cond-mat]. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2003. Français. 〈tel-00003941〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

357

Téléchargements de fichiers

1141