Champ Moyen Nucléaire dans le formalisme de Dirac

Résumé : La théorie du champ moyen relativiste s'est imposée depuis quelques années comme l'une des plus prometteuses pour la description des noyaux atomiques. Néanmoins, de nombreuses approximations sont faites dans cette approche, qui ne sont pas toutes contrôlées de façon rigoureuse. Aussi avons-nous préféré développer un formalisme un peu différent, qui repose sur une paramétrisation des potentiels nucléaires, et qui présente de nombreux avantages (simplicité, fiabilité, liens avec la théorie des groupes de spineurs, etc.). Cette approche a permis de mettre en lumière, pour la première fois, la non-univocité du potentiel spin-orbite (y compris dans le cas non-relativiste), et l'influence de la masse effective sur les propriétés à un corps des noyaux atomiques. Notre but étant également d'obtenir un hamiltonien réellement performant pour tous les cas rencontrés habituellement en structure du noyau, l'accent a été mis sur la détermination la plus rigoureuse possible des meilleurs paramètres possibles des potentiels, faite au moyen d'une minimisation multi-dimensionnelle dans l'espace des paramètres, et les résultats montrent une excellente stabilité. Dans les noyaux sphériques, la description des propriétés à une particule (notamment la position des niveaux individuels) est souvent meilleure que dans toutes les approches concurrentes. Dans les noyaux déformés, il semble que l'approche relativiste soit la clef de la compréhension profonde du concept d'inertie pour les noyaux atomiques. Quelques applications supplémentaires ont été explorées : notamment, il est apparu que la structure en couches des états nucléaires présentait de larges "gaps" pour des déformations octupolaires correspondant à une symétrie tétrahédrale. Ces gaps sont une caractéristique constante des noyaux, des plus légers jusqu'aux éléments super-lourds. Nos premiers calculs suggèrent ainsi que ces derniers pourraient se stabiliser dans une forme tétraédrale plutôt que sphérique.
Type de document :
Thèse
Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université Louis Pasteur - Strasbourg I, 2001. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00001557
Contributeur : Nicolas Schunck <>
Soumis le : mardi 13 août 2002 - 14:57:41
Dernière modification le : mardi 13 août 2002 - 14:57:41
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 avril 2010 - 19:58:23

Identifiants

  • HAL Id : tel-00001557, version 1

Citation

Nicolas Schunck. Champ Moyen Nucléaire dans le formalisme de Dirac. Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université Louis Pasteur - Strasbourg I, 2001. Français. <tel-00001557>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

146

Téléchargements du document

157