Étude du comportement en fatigue d'assemblages soudés par FSW pour applications aéronautiques

Résumé : La course à l'allègement des aéronefs constitue aujourd'hui l'un des enjeux principaux de l'industrie aéronautique. Le remplacement des rivets par des soudures FSW sur les voilures permettrait de gagner jusqu'à 20% de la masse totale de la voilure. Ce travail réalisé en collaboration avec Dassault-Aviation s'inscrit dans le cadre du projet ADSAM (Assemblage de Structures Aéronautiques Métalliques) visant à fabriquer un démonstrateur de caisson de voilure soudé par FSW. Cette étude traite du comportement mécanique en traction monotone quasi-statique et en fatigue oligocyclique (10⁴ à 10⁵ cycles) d'alliages d'aluminium (séries 2000 et 7000) soudés par FSW. L'objectif est d'étudier l'effet des hétérogénéités microstructurales induites par le soudage sur les hétérogénéités de comportement mécanique dans les joints soudés. La corrélation d'images numériques a été utilisée pour définir la réponse mécanique (σnominale – εvraie) dans chacune des zones constituant ces soudures. En complément, des essais sur des mini-éprouvettes prélevées dans l'épaisseur des joints ont permis d'établir le comportement local (σvraie – εvraie) dans chacune des zones du joint. Sous chargement de traction monotone, la rupture des soudures FSW a été observée dans la zone de localisation des déformations anélastiques située aux minima des profils de microdureté. En revanche, les fissures de fatigue ne démarrent pas nécessairement dans ces zones de localisation. Des analyses microscopiques des faciès de rupture ont permis d'identifier deux mécanismes principaux d'amorçage de fissure : (i) rupture ou (ii) décohésion de particules intermétalliques. D'autre part, les essais cycliques montrent une adaptation élastique des matériaux dans les différentes zones du joint (noyau, ZAT et ZATM) après stabilisation autour d'une déformation moyenne non nulle. En terme de durée de vie, les résultats d'essais sur éprouvettes entaillées traitées OAC (représentative de zones critiques sur structure) montrent que le soudage par FSW réduit jusqu'à 50% la tenue en fatigue de ces alliages. L'amorçage des fissures de fatigue est dû aux piqûres créées par le traitement d'OAC. Les résultats obtenus dans le cadre de ce travail ouvrent des perspectives intéressantes pour modéliser le comportement mécanique des joints soudés par FSW afin d'estimer leur durée de vie en fatigue oligocyclique.
Type de document :
Thèse
Autre. Ecole nationale supérieure d'arts et métiers - ENSAM, 2012. Français. 〈NNT : 2012ENAM0050〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [77 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00838617
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 26 juin 2013 - 10:14:18
Dernière modification le : jeudi 1 février 2018 - 03:35:50
Document(s) archivé(s) le : vendredi 27 septembre 2013 - 04:05:46

Fichier

DEMMOUCHE_-_Younes_1.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : pastel-00838617, version 1

Collections

Citation

Younes Demmouche. Étude du comportement en fatigue d'assemblages soudés par FSW pour applications aéronautiques. Autre. Ecole nationale supérieure d'arts et métiers - ENSAM, 2012. Français. 〈NNT : 2012ENAM0050〉. 〈pastel-00838617〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1631

Téléchargements de fichiers

1505