Assemblage des alliages de magnésium laminés à chaud par soudage friction malaxage et soudage laser : approche expérimentale vers une compréhension des propriétés mécaniques

Résumé : En raison de la faible densité des alliages de magnésium, un intérêt grandissant est apparu pour leur application dans l'industrie aéronautique. De ce fait, il s'est avéré nécessaire de développer l'assemblage de ces matériaux, notamment par des procédés de soudage innovants, tels le soudage par Friction malaxage (FSW) et le soudage laser. Le but de ce projet est d'étudier les relations entre les paramètres de soudage, les températures et les déformations générées et enfin la microstructure et le comportement mécanique des joints soudés. Ce projet fait partie du projet européen AEROMAG qui a pour objectif de promouvoir l'utilisation des alliages de magnésium corroyés dans l'industrie aéronautique. Les alliages étudiés sont l'AZ31, l'AZ61 et le WE43 sous forme de tôles de 2mm d'épaisseur. Le matériau de base présente une forte texture de fibre par rapport au plan basal. Les soudures ont été effectuées par FSW par laser Nd:YAG et par laser CO2. Le domaine de soudabilité opérationnel (DSO) a été déterminé pour chacun des procédés. Ensuite, l'analyse des joints soudés s'est plus spécialement focalisée sur les soudures optimisées d'AZ31. Une relation entre les paramètres de soudage et la microstructure des joints soudés a pu être trouvée. Le procédé de FSW entraîne une évolution de la microstructure et de l'état de contraintes résiduelles qui ont montré une influence déterminante sur le comportement mécanique des joints soudés. En ce qui concerne le soudage laser, l'influence prépondérante se situe dans l'évolution des textures et de l'état de précipitation. Des localisations de déformation assimilables à des bandes de cisaillement ont été identifiées dans chacun des procédés. Une comparaison a été menée en vue d'établir le procédé le mieux adapté à l'assemblage de tôles de magnésium laminées. Le FSW provoque une diminution très importante des propriétés mécaniques et l'utilisation de traitements thermique n'a pas permis de recouvrer les propriétés du matériau de base; tandis que les propriétés mécaniques des joints soudés laser après traitement thermique sont proches de celles du matériau de base. Une comparaison a été effectuée avec les propriétés mécaniques des joints soudés d'alliages de magnésium à durcissement structural (AZ61 et surtout WE43). Enfin, leur potentialité pour remplacer les alliages d'aluminium a été étudiée.
Type de document :
Thèse
Sciences de l'ingénieur [physics]. Arts et Métiers ParisTech, 2008. Français. 〈NNT : 2008ENAM0025〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [139 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00004253
Contributeur : Ecole Arts Et Métiers Paristech <>
Soumis le : vendredi 5 décembre 2008 - 08:00:00
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 09:42:45
Document(s) archivé(s) le : vendredi 10 septembre 2010 - 12:51:00

Identifiants

  • HAL Id : pastel-00004253, version 1

Collections

Citation

Loreleï Commin. Assemblage des alliages de magnésium laminés à chaud par soudage friction malaxage et soudage laser : approche expérimentale vers une compréhension des propriétés mécaniques. Sciences de l'ingénieur [physics]. Arts et Métiers ParisTech, 2008. Français. 〈NNT : 2008ENAM0025〉. 〈pastel-00004253〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1248

Téléchargements de fichiers

1541