Évaluation des compétences mnésiques 3, 12 et 24 mois après un traumatisme crânien sévère de l’enfant : résultats du suivi de la cohorte TGE (Traumatisme Crânien Grave de l’Enfant)

Résumé : Introduction : peu d'études longitudinales ont exploré les fonctions mnésiques après un traumatisme crânien (TC) sévère chez l'enfant. Les objectifs de cette étude étaient: (1) de mesurer de manière prospective le fonctionnement de la mémoire à la suite d'un TC sévère chez l'enfant et son évolution sur 2 ans; (2) évaluer les facteurs démographiques et médicaux associés à la mémoire et à sa récupération; (3) explorer les relations entre les fonctions de la mémoire et les autres conséquences d'un TC. Méthodes : les enfants (âgés de 0 à 15 ans; n = 65) admis successivement dans le centre de traumatologie neurochirurgicale de l'Hôpital Necker Enfants Malades, ayant survécu après un TC sévère non infligé (score de coma de Glasgow ≤8) sur une période de 3 ans, ont été inclus dans une étude prospective, longitudinale (cohorte TGE). Le fonctionnement de la mémoire a été évalué chez 46 enfants âgés de 5 à 15 ans à l’aide de la Children's Memory Scale (CMS) à 3, 12 et 24 mois après la lésion. Résultats : le score moyen de mémoire générale était faible à 3 mois (m = 89, ET = 20,5) mais dans les normes à 12 et 24 mois (m = 99, ET = 22,7 et m = 104, ET = 25,6, respectivement); cependant, les scores étaient extrêmement variables d'un patient à l'autre. L'amélioration de 3 à 24 mois différait selon l'indice de mémoire étudié, avec une forte amélioration de la mémoire visuelle immédiate, et faible pour l'indice d'attention / concentration. Un score de mémoire général inférieur était associé à chaque temps du suivi à une sévérité plus importante, à une capacité intellectuelle et à un statut fonctionnel moins bons, ainsi qu'à un handicap global plus sévère; à 12 mois, il était associé au type de scolarité ultérieur. Conclusion: le fonctionnement de la mémoire est très variable mais impacté après un traumatisme cérébral grave de l'enfant, et lié à la sévérité initiale du trauma ainsi qu'au devenir fonctionnel, cognitif et éducatif; l'amélioration est significative au cours de la première année après la lésion, mais variable en fonction du type de mémoire évaluée.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02091176
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 5 avril 2019 - 14:40:36
Dernière modification le : samedi 6 avril 2019 - 01:20:13

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2020-10-05

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-02091176, version 1

Collections

Citation

Solène Viot. Évaluation des compétences mnésiques 3, 12 et 24 mois après un traumatisme crânien sévère de l’enfant : résultats du suivi de la cohorte TGE (Traumatisme Crânien Grave de l’Enfant). Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02091176⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22