163 articles  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université de la Réunion (29/09/2009), Patrick Bachèlery (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
04_19-debeuf.pdf(15.6 MB)
Étude de l'évolution volcano-structurale et magmatique de Mayotte, Archipel des Comores, océan Indien : approches structurale, pétrographique, géochimique et géochronologique
Delphine Debeuf1

L'étude multidisciplinaire de Mayotte permet d'identifier deux systèmes volcaniques : le système volcanique du Sud constitué de laves définissant une série continue fortement sous-saturée représentant la phase post-érosionelle du volcan ; le système volcanique Septentrional constitué de laves définissant une lignée évolutive moyennement sous-saturée s'expliquant par un plus fort degré de fusion que la précédente et réprésentant une phase de construction du bouclier et une phase post-érosionelle. L'étude des rapports isotopiques du Strontium et du Néodyme et des éléments traces révèle des contradictions dans le modèle d'évolution d'un volcan de point chaud classique (ex : Hawaï). L'extension d'ampleur pluri-kilométrique relevée au Nord de l'île pourrait engendrer une fusion par décompression lors de l'amincissement litosphérique et ainsi expliquer le fort taux de fusion des laves récentes du Nord-Est de signature isotopique caractéristique de lithosphère océanique.
1 :  UFR des Sciences et Technologies
Volcanisme – Mayotte – Points chauds (géologie) – Isotopes radioactifs en géologie – Thèses et écrits académiques

Multi-disciplinary approach in Mayotte island allow to identify two volcanic systems : the South volcano is composed of strong undersaturated lavas forming a continuous series of the post-erosional phase. The "Septentrional" volcano is made up of less undersaturated lavas - which can be induced by a stronger melting degree - which form the shield building phase and post-erosional phase. Strontium and Neodymium isotopic ratios and traces elements studies revel incoherence in the evolution of the volcano in the classic hot-spot model hypothesis (Hawaii). The multikilometer scale extension identified in the North of the island could induce melting by decompression during the lithosphere thinning and explain the strong melting degree of the recent lavas of the North-East. The last ones are characterised by isotopic signature of oceanic lithosphere.