441 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université d'Angers (15/11/2010), Rahim Kherad (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
These2010AUMOND.pdf(5.9 MB)
Unité et diversité. Réflexion sur l'oeuvre de René-Jean Dupuy (1918-1997)
Florian Aumond1

Embrassant la quasi-intégralité de la seconde moitié du XXème siècle, traitant de la majorité des domaines couverts par le droit international, et enrichie par de nombreux emprunts à l'histoire des idées politiques, à la philosophie, ou encore, à la sociologie, l'oeuvre de René-Jean Dupuy est d'une remarquable densité et d'une grande diversité. Elle n'en perd pas pour autant son unité, laquelle réside dans la volonté constante de l'auteur de sonder les voies d'un passage du "monde des cités" à la "Cité du monde". Fortement influencé par Georges Scelle, c'est dans une résolution "structurelle" du problème posé par la multiplicité des "pouvoirs" que René-Jean Dupuy cherche dans un premier temps les éléments d'une telle évolution. En percevant toutefois les limites, il se tourne plus résolument vers les "éthiques". Il étudie essentiellement, dans cette perspective, les représentations que se font de la communauté internationale et de l'humanité les différents acteurs de l'ordre juridique international. Il se propose alors de déterminer les moyens à même d'ordonner la pluralité des éthiques dans l'unité que sous-tendent ces deux "englobants" dont les bouleversements survenus au cours du XXème siècle ont précipité l'émergence. Ce glissement, des "pouvoirs" vers les "éthiques", ne dessine pas une rupture dans l'oeuvre d'un auteur qui délaisserait progressivement l'analyse juridique pour verser exclusivement dans la sociologie, voire la philosophie. L'oeuvre de René-Jean Dupuy repose tout entière sur une équation qu'il emprunte à Scelle : le droit est à la conjonction de l'éthique et du pouvoir. Aussi interpelle-t-elle au premier chef le juriste qu'elle convoque à une réflexion sur le rôle de sa discipline face aux défis lancés à la "Cité terrestre" en construction, ce faisant, sur sa place en tant que membre de cette Cité.
1:  Centre Jean Bodin - Centre Jean Bodin – Recherche juridique et politique
communauté internationale – dialectique – droit de la mer – droits de l'homme ( droit international ) – Dupuy René-Jean ( 1918-1997 ) – humanité – Etat – organisations internationales – philosophie

Unity and diversity. Reflection on the work of René-Jean Dupuy ( 1918-1997 )
Spanning almost the entire second half of the twentieth century, and concerning the majority of domains of international law, and intensified by numerous borrowings from the history of political thought, philosophy, and sociology, the work of René-Jean Dupuy is at once of a striking density and yet of a remarkable diversity. It doesn't lose, however, its unity, which is grounded in the author's constant willingness to probe the change from the "world of cities" to the "City of the world". Profoundly influenced by the work of Georges Scelle, it's in a structural resolution of the problem raised by the multiplicity of "powers" that René-Jean Dupuy surveys the elements for such an evolution. Nevertheless, having quickly perceived the limits of his works, he turned more decisively towardq "ethics". Thus, Dupuy essentially studies how the different actors of the international legal order regard the international community and humanity. Consequently, he proposes to determine the meanings to organize the plurality of the ethics in the underlying unity of what Dupuy labels englobants, the emergence of which wwas precipitated by the upheavals that occurred during the twentieth century. This shift from "powers" to "ethics" does not form a break in the work of an author who would progressively abandon legal analysis in order to devote himself to works of a sociological or indeed of a philosophical nature. The work of René-Jean Dupuy rests entirely on an equivalence that he borrows from Scelle : law is at the conjunction of ethics and power. Thus, the work of Dupuy firts and foremost questions the jurist and calls him to reflect upon the role of his discipline when confronted by the challenges of the "earth city" under construction, and in so doing, on his place as a member of this city.