441 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université d'Angers (01/12/2009), Walid Oueslati (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
these_choumert.pdf(5 MB)
Analyse économique d'un bien public local : les espaces verts
Johanna Choumert1

La densification des zones urbaines et leur extension périphérique tendent à modifier fortement les paysages et les modes de vie dans ces zones. Les espaces verts urbains deviennent des éléments incontournables de l'urbanisme moderne. Ceux-ci contribuent à l'apparence « durable » des politiques de la ville et sont plébiscités par les citoyens. Malgré la diffusion des enquêtes d'opinion sur les espaces verts et des rapports des pouvoirs publics sur les enjeux sous-jacents, peu d'analyses économiques leurs sont consacrées. Face à ce constat, une meilleure connaissance et compréhension des espaces verts s'avèrent nécessaires. Leur caractère non marchand nous renvoie à la problématique de la gestion des biens collectifs. Nous identifions les sources de défaillances du marché afin de mettre en exergue le fond des problèmes économiques inhérents à l'allocation des espaces verts. Il ressort de cette analyse le besoin d'identifier les préférences individuelles et d'appréhender les choix publics par le biais d'une démarche positive et empirique. L'application de la méthode des prix hédonistes dans la ville d'Angers permet de mettre en évidence que les ménages résidents accordent de la valeur aux espaces verts. Grâce à l'utilisation d'indicateurs issus de l'écologie du paysage, nous montrons que l'accessibilité à des espaces verts, mais aussi leur répartition, influencent les choix de localisation résidentielle. L'identification d'une demande nous conduit à considérer l'offre locale des espaces verts. Pour ce faire, nous construisons trois échantillons à partir d'une enquête et d'un système d'information géographique. Nous testons le modèle de l'électeur médian pour les communes de la région des Pays de la Loire, puis nous testons le modèle d'interactions horizontales dans des échantillons de communes du département de la Loire-Atlantique et de l'aire urbaine d'Angers. Nos résultats permettent d'identifier l'existence de comportements mimétiques entre les communes.
1:  Granem - Groupe de Recherche ANgevin en Economie et Management
espaces verts – paysage urbain – biens publics – services environnementaux – évaluation non-marchande – méthode des prix hédonistes – électeur médian – externalités horizontales – économétrie spatiale – système d'information géographique

Economic analysis of a local public good: the case of green spaces
The densification of urban areas and their periurban extension tend to greatly modify landscapes and lifestyles in these areas. Urban green spaces are becoming essential elements of modern urbanism. These contribute to the sustainability of cities and are acclaimed by the citizens. Despite the existence of opinion polls on green spaces and government reports on the underlying issues, few economic studies have been devoted to them. Given this situation, a better knowledge and understanding of green space policies are needed. Their non-market characteristic leads us to the issue of the management of public goods. We identify the sources of market failures in order to highlight economic problems inherent in the allocation of green spaces. It stems a need to identify individual preferences and understand public choices through both a positive and empirical analysis. The application of the hedonic pricing method in the city of Angers can highlight that resident households give value to green spaces. Through the use of indicators derived from landscape ecology, we show that not only access to green spaces, but also their distribution affects the choice of residential location. The identification of a demand leads us to consider the local supply of green spaces. To do this, we construct three samples from a survey and geographic information systems. We test the model of the median voter for municipalities in the region of Pays de la Loire, and then we test the model of horizontal externalities in samples of municipalities in the department of Loire-Atlantique and the urban area of Angers. Our results show the existence of mimetic behaviour between municipalities.
green spaces – urban landscape – public goods – environmental services – non-market valuation – hedonic pricing method – median voter – horizontal externalities – spatial econometrics – geographic information systems