2411 articles – 24 Notices  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (30/04/2009), Eric Bonnetier (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
memoire.pdf(29 MB)
Modélisation et calcul du flot de scène stéréoscopique par une méthode variationnelle
Frédéric Huguet1

En vision par ordinateur, le flot de scène représente le déplacement des points d'une surface située dans une scène 3D quelconque, entre deux instants consécutifs. Il s'agit donc d'un champ vectoriel 3D. Celui-ci est particulièrement utile dans l'analyse des déformations d'une surface quelconque, observée par un système d'au moins deux caméras.
Cette thèse traite de l'estimation du flot de scène et d'une application dans le domaine de la géophysique. Elle s'est déroulée dans le cadre de l'ACI GEOLSTEREO, en collaboration étroite avec le laboratoire Geosciences Azur, situé à Sophia Antipolis (06, UMR 6526 - CNRS - UNSA - UPMC- IRD).

Nous proposons d'estimer le flot de scène en couplant l'évaluation du flot optique dans les séquences d'images associées à chaque caméra, à l'estimation de la correspondance stéréo dense entre les images. De plus, notre approche évalue, en même temps que le flot de scène, les occultations à la fois en flot optique et en stéréo. Nous obtenons au final un système d'EDP couplant le flot optique et la stéréo, que nous résolvons numériquement à l'aide d'un algorithme multirésolution original.
Alors que les précédentes méthodes variationnelles estimaient la reconstrution 3D au temps $t$ et le flot de scène séparément, notre méthode estime les deux simultanément. Nous présentons des résultats numériques sur des séquences synthétiques avec leur vérité terrain, et nous comparons également la précision du flot de scène projeté dans une caméra avec une méthode récente et performante d'estimation variationnelle du flot optique. Des résultats sont présentés sur une séquence stéréo réelle, se rapportant à un mouvement non rigide et à de larges discontinuités.

Enfin, nous présentons l'approche originale de modélisation physique 3D utilisée au laboratoire Geosciences Azur. Nous décrivons la mise en place du dispositif stéréoscopique associé, ainsi que le déroulement de l'expérience. Des résultats de reconstruction 3D, d'estimation du flot de scène, et de suivi de la déformation d'une surface sont montrés dans le chapitre 4 de la thèse.
1 :  INRIA Grenoble Rhône-Alpes / LIG Laboratoire d'Informatique de Grenoble - PRIMA
flot de scène – vision par ordinateur – equations aux dérivées partielles – stéréoscopie – flot optique – traitement d'images

Stereoscopic scene flow modeling and computation with a variational method.
The scene flow is the displacement vector of any surface points estimated between two consecutive moments. Mathematically it is a three-dimensionnal vector field. This one is useful when any surface temporal deformation has to be studied, using two or more cameras. This thesis handles the scene flow computation and shows the use of this one for a geophysical project. In this aim, we worked with the geophysics sciences laboratory named Geosciencez Azur, which is located in Sophia Antipolis (Alpes Maritimes, UMR 6526 - CNRS - UNSA - UPMC- IRD). This paper presents a method for scene flow estimation from a calibrated stereo image sequence. The scene flow contains the 3-D displacement field of scene points, so that the 2-D optical flow can be seen as a projection of the scene flow onto the images. We propose to recover the scene flow by coupling the optical flow estimation in both cameras with dense stereo matching between the images, thus reducing the number of unknowns per image point. Moreover our approach handles occlusions both for the optical flow and the stereo. We obtain a partial differential equations system coupling both the optical flow and the stereo, which is numerically solved using an original multi-resolution algorithm. Whereas previous variational methods were estimating the 3-D reconstruction at time $t$ and the scene flow separately, our method jointly estimates both. We present numerical results on synthetic data with ground truth information, and we also compare the accuracy of the scene flow projected in one camera with a state-of-the-art single-camera optical flow computation method. Results are also presented on a real stereo sequence with large motion and stereo discontinuities. We finally present the original approach developed in Geosciences Azur to study the gravitary mountain landslides, the 3D physical modelling. We describe the experimental stereo device used to track the deformations of the reduced moutain model used by the geophysicists. 3D reconstruction and scene flow results are shown, as well as the tracking of the observed surface deformations, in the fourth chapter of the thesis.
scene flow – computer vision – PDE – stereoscopy – optical flow – images processing