2406 articles – 24 Notices  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (01/06/2007), Michel Raspaud (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_Duboisset_Tristan_-_juin_2007.pdf(4 MB)
ANNEX
These_Duboisset_Tristan_-_juin_2007_annxes.pdf(2.5 MB)
Sport et intercommunalité
Le grand projet de ville de l'agglomération grenobloise
Approche sociologique des enjeux de l'innovation
Tristan Duboisset1

L'harmonisation des dispositifs européens et la décentralisation ont conduit à une nouvelle gouvernance locale. Dans ce cadre, les grands projets de ville (GPV) ont ainsi été proposés par la Politique de la Ville en vue de « mettre en œuvre des actions concrètes et concertées. » Le projet grenoblois d'insertion des jeunes par le sport est alors présenté comme un remède plus efficace. Il appelle à la participation des habitants et la collaboration des différents acteurs institutionnels, éducatifs et économiques. Cependant, le GPV s'appuie essentiellement autour d'objectifs flous comme la mixité sociale et l'innovation qui donne aux représentants des différentes fonctions du champ sportif local l'occasion d'interpréter et d'investir le domaine porteur de l'insertion par le sport. Nous nous sommes ainsi intéressés aux rapports de domination qu'entretiennent les agents au sein de ce projet.
Nos résultats montrent que le sport constitue un objet de lutte entre les différents agents du champ sportif et les élus locaux qui agissent selon leur habitus. Les jeunes visés par ces dispositifs et les animateurs qui s'en occupent deviennent alors un enjeu d'appropriation. De plus, la fonction éducative du sport est dominante dans l'insertion mais néanmoins contestée par certains clubs sportifs pour qui la mission première est la performance et non le traitement de la déviance. Ainsi, l'innovation sociale est l'occasion pour les élus locaux d'imposer la fonction éducative au domaine de l'insertion. La collaboration et la participation apparaissent comme des questions de recherche pertinentes pour améliorer la représentation de tous dans les projets intercommunaux.
1 :  SENS - Sport et Environnement Social
Champ sportif – Habitus – Innovation – Insertion sociale – Intercommunalité – Sport

Sport and intercommunality
The "grand projet de ville" of grenoble's town
Sociological Approach of the innovation's stakes
The harmonization of European policies and the decentralization have led to new local governance. In France, a « Grand Projet de Ville » (GPV) was thus proposed in order "to apply commonly discussed and decided actions". The Grenoble project of insertion of young people by sport was then presented as more efficient than the previous one since it was expected to deal with citizen participation and collaboration of various actors such as institution, education and industry. However, theGPV is actually based on unclear objectives like social “mix” and “innovation”, allowing the different actors to enclose the domain of insertion by sport. One would wonder whether any competition or domination yield between those different actors of field of sport would have led to a trouble in the well functioning of the social project. Using qualitative and quantitative analyses, we have investigated who and how participated in this project. Sport consists of a struggle object leading to competition between the sports' agent of and local representatives according to their habits. The young people and educators become entities of social advices appropriation. Furthermore, in this project, education values in sport are to a great extent dominant and still contested by numerous clubs for which the main objective is sport performance and not social insertion. This is a mean for local representatives to bring educational values closer to young people. Both collaboration and participation appear to be a relevant research area to investigate, especially to improve the participation's scheme of each actor in local policies.
Field of sport – Habitus – Innovation – Social insertion – Intercommunality – Sport