2411 articles – 24 references  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (17/12/2010), Jean Luc Bosson (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
thA_se.pdf(10.2 MB)
Réactualisation de modèles épidémiologiques et application à la maladie thromboembolique veineuse
Marie-Antoinette Sevestre1

La maladie thrombo-embolique veineuse est une entité hétérogène avec des formes cliniques de présentation et de pronostic variables. Compte tenu de l'évolution démographique de la population, de la grande diffusion d'outils diagnostiques fiables et de l'impact de la thromboprophylaxie, il nous a paru nécessaire de réactualiser les connaissances sur ce sujet. Trois études épidémiologiques ont permis les analyses de ce travail. Pour les sujets âgés en soins de suite lors d'une étude de type coupe transversale avec évaluation de type avant/après, nous avons montré que les patients âgés avaient des facteurs spécifiques comme l'immobilisation prolongée, le grand âge (plus de 80 ans), la présence d'escarres et la dépendance estimée par l'indice IADL. Le bénéfice de la prévention est hautement probable dans cette population car nous avons trouvé un taux de thromboses asymptomatiques de 15% avec une réduction d'un tiers après une action de sensibilisation à la thromboprophylaxie. Par contre, le bénéfice de la compression doit être évalué chez la personne âgée. L'étude Optimev a étudié les facteurs de risque, les méthodes diagnostiques et le pronostic des différentes formes cliniques de MTEV (de la thrombose superficielle à l'embolie pulmonaire). Pendant 15 mois, des médecins vasculaires hospitaliers et libéraux ont saisi grâce à un cahier d'observation électronique, les facteurs de risque, les examens complémentaires et le traitement mis en place auprès de 8256 patients avec suspicion clinique de MTEV. Un suivi téléphonique à 3 mois, 6 mois, un an et trois ans a été effectué. Le suivi des TVP distales (n=787), proximales (n=598), TVP avec EP (n=371), EP sans TVP (n=130) et des contrôles (n=2404) montre que la mortalité à 3 mois des EP sans TVP est proche de celle des contrôles (4%) alors que celle des patients EP avec TVP est de 13%. Les TVP distales sont la forme la plus fréquente de MTE ( 56,8% vs 43,2% pour les proximales), leurs facteurs de risque sont plus souvent transitoires et elles récidivent tout autant que les proximales, même si leur mortalité est plus faible. Parmi les TVP distales, les thromboses musculaires sont comparables aux thromboses des troncs jambiers. Le diagnostic d'élimination de TVP par écho-Doppler a été validé pour les patients externes et pour la première fois chez des patients hospitalisés. Optimev a également permis de valider une règle clinique simple de probabilité de TVP du membre supérieur. Ce travail permet de mieux comprendre la signification des formes cliniques diagnostiquées actuellement et leur pronostic à court terme. Les perspectives pour cette étude portent sur les éléments pronostiques de ces différentes formes cliniques mais aussi la relation avec les pathologies ischémiques artérielles. Summary
1:  TIMC-IMAG - Techniques de l'Ingénierie Médicale et de la Complexité - Informatique, Mathématiques et Applications, Grenoble
ThEMAS
"venous" – "thrombosis" – "epidemiology" – pulmonary embolism"

Actualization of epidemiological models relevant for thromboembolic disease
Venous thrombo-embolism is a heterogenous disease. Clinical presentation, prognosis vary greatly among patients and requires standardization. Using 3 epidemiological studies, we have analyzed, risk factors and diagnostic tools that are described in venous thromboembolism (VTE) and compared clinical forms. The following models have been tested: - two epidemiologic cross sectional studies of elderly patients describing risk factors and asymptomatic thrombosis detected by systematic ultrasound. Elderly patients have specific risk factors like prolonged immobilisation, dependance, age over 79 years, ulcers. The benefit of prevention is established and enhanced by a 15% rate of asymptomatic venous thromboses. Despite this, the benefit of antithrombotic compression is not proven and deserves further work. - The Optimev study, a national survey about 8256 clinical suspicions of VTE, describes risk factors and clinical description and long term follow-up for positive and negative patients. Calf vein thrombosis is the clinical form mostly prevalent (n=787). Actual analysis of clinical forms like isolated pulmonary embolism (n=130) show that mortality is close to controls in patients with PE without DVT ( 4%) whereas it is close to 13% in patients with PE with DVT; thus, the presence of DVT when diagnosis PE is of clinical importance. Deep vein thromboses and muscular thromboses are compared; they share the same risk factors and 3 month's mortality, clinical presentation is different; deep vein thromboses are more associated with swelling but less painful than muscular ones. 3 month follow-up shows that a negative ultrasound rules out VTE safely as well for in and out-patients. A clinical prediction rule for upper extremity DVT is also presented. Future works such as : 3 years follow-up, superficial venous thromboses, post thrombotic syndrome and qualification of past episodes of VTE are warranted Mots clés