145 articles  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université Michel de Montaigne - Bordeaux III (01/12/2010), Henri Portine (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ThA_se_AGUERRE_2010.pdf(4.3 MB)
Centration sur l'apprentissage d'une langue étrangère, le français : grammaires et représentations métalinguistiques.
Sandrine Aguerre1

Cette thèse porte sur la didactique de la grammaire, celle-ci étant considérée dans ce travail comme un outil pour parler, enseigner et apprendre une langue, et non comme un objectif en soi. L'auteur s'intéresse plus précisément à la façon dont les apprenants développent leur grammaire mentale, c'est-à-dire l'outil qui leur permet de comprendre et produire des énoncés. La thèse de l'auteur est que les apprenants forment des représentations métalinguistiques, c'est-à-dire organisent, rassemblent et classent les éléments linguistiques, d'une façon plus ou moins intentionnelle et organisée en fonction de leurs représentations de ce qu'est apprendre une langue et de leur " passé " métalinguistique. Ce travail s'interroge sur les outils psychologiques et les ressources (manipulations, métalangage et autres systèmes de signes) qui sont mobilisables par l'apprenant pour ses opérations métalinguistiques, et qui peuvent être proposés par l'enseignant dans le cadre de différentes démarches. Plus précisément, est envisagée une démarche réflexive, qui se définit par son point de départ (un problème qui se pose à l'apprenant), ses ressources (présence obligatoire d'un corpus), et son déroulement (participation de l'apprenant en vue d'activités de conceptualisation de sa part).
1 :  EA4195 - Telem EA4195
grammaire – apprentissage implicite – apprentissage explicite – acquisition des langues

Focus on learning process in language learning: grammars and metalinguistic representations.
This Phd theme is grammar didactics; in this work, grammar is thought of rather as a mental tool, allowing subjects to speak, teach and learn a language, than as a knowledge that the learner should learn. The author focuses on the development, by the language learner, of the mental grammar which enables him to understand and produce utterances. The thesis is that language learners develop metalinguistic representations; that is to say, they organize and categorize linguistic elements. This development is more or less conscious and controlled depending on their previous language learning, their metalinguistic experience, and on their expectations about language learning. This study questions what mental tools and resources (language transformations, metalanguage, other signs, etc.) the language learner can use in order to execute metalinguistic operations, and how the language teacher can scaffold this process. More specifically, the author suggests a reflexive approach, characterized by the starting point (a problem the language learner encounters), the resources (use of a corpus), and the proceeding (the language learner must be involved in conceptualization activities).
grammar – implicit learning – explicit learning – Second Language Acquisition