125 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Michel de Montaigne - Bordeaux III (2007-10-25), Lise Vieira (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
these_MONTAGUT_-_LOBJOIT.pdf(6.4 MB)
La "cybertélévision" ou La télévision à l'heure du numérique, les contours sociotechniques d'une transition
Myriam Montagut-Lobjoit1

La caractéristique principale de la télévision, symbole emblématique des médias de masse depuis les années 50, est de proposer une distribution massive et rapide d'information à une audience étendue et hétérogène. La télévision, en devenant numérique, continue de présenter certaines caractéristiques propres aux médias de masse, mais propose désormais dans un même temps un certain nombre d'éléments (de l'ordre du choix ou des pratiques) propres aux nouvelles technologies offrant à l'usager un passage de la réception d'une diffusion indifférenciée à une navigation individualisée. Ces nouvelles caractéristiques m'ont amenée à observer les contours de cette évolution, et à m'interroger sur cette nouvelle relation entre télévision et usagers (et notamment sur la pérennité d'une forme de « culture télévisuelle »). En effet, l'exposition sélective aux messages télévisuels du fait du choix, l'usage des nouveaux outils associés, le rapprochement entre les médias neufs et anciens, etc. déterminent potentiellement de nouvelles pratiques télévisuelles qui tendent à s'individualiser et se techniciser. Le développement de cette « cybertélévision » entraînerait, entre autres, une atténuation probable des fonctions d'acculturation auprès d'un public large et s'éloignerait en cela du concept de média de masse.
1:  CEMIC-GRESIC - Centre d'Etude des Médias de l'Information et de la Communication - Groupe de Recherche Expérimentale sur les Systèmes Informatisés de Communication
télévision – TIC – culture – technique – pratiques médiatiques – société – systèmes complexes – effets des médias – cognition

"Cybertelevision" or The various sociotechnical aspects of a transition
The distinctive feature of television, emblematic of the mass media from the 5O's, is that it provides large amounts of mass information quickly to a wide ranging, mixed audience. Television today still has certain : mass media features but with the advent of digitalisation it now also offers a number of elements in terms of choice or practices specific to the new technologies. They offer the consumer the transition from receiving uniformized broadcasting to individualized television scheduling. These new characteristics have led me to examine the various aspects of this evolution, and to question the new relationship between television and viewers, particularly the durability of what might be called “television culture”. The selective exposure to television messages resulting from choice the use of the new technological tools involved and the coming together of old and new media among others, might indeed determine new televisual practices which are tending to become individualized and increasingly technical. The development of this “cybertelevision” may well lead, among other things to diminishing the function of acculturation among a wide audience, and therefore diverge from the notion of mass media.
television – IT – culture – technique – media practise – society – complexes systems – effects of media – cognition