146 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Michel de Montaigne - Bordeaux III (07/09/2007), Rossi G. (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
Le_Sage_et_l_Etat-REY.pdf(3.9 MB)
Le sage et l'Etat. Pouvoir, territoire et développement en Guinée Maritime
Pascal Rey1

« Développement local », « processus participatif », « décentralisation », « approche bottom/top » : autant de termes omniprésents dans le monde du développement, employés aussi bien par les acteurs que par les chercheurs, qui impliquent une considération des pratiques autochtones dans la promotion du développement « durable », c'est-à-dire socialement et écologiquement pérenne. Dans le contexte de la Guinée Maritime où les pratiques et les stratégies sont fortement communautarisées, il est vite apparu que l'appréhension des réalités locales avec des outils classiques restait limitée. L'accès à la main d'œuvre, aux ressources, au foncier est étroitement conditionné par les phénomènes de domination. Le recours à une approche originale, basée sur le décryptage des rapports de force et de leurs implications, a permis de mettre à jour aussi bien les processus décisionnaires que les fondements des stratégies locales, au sens large du terme. Au-delà d'un éclairage sur les orientations des pouvoirs locaux, elle révèle surtout la cohérence de la gestion du territoire par les autorités coutumières, apportant ainsi des éléments précieux pour discuter des politiques de développement pratiquées en République de Guinée. Il semble en effet regrettable de ne pas s'appuyer sur ces structures existantes et efficaces et de ne pas chercher à intégrer effectivement les populations dans les processus de décentralisation de la gestion du territoire lorsqu'on sait que leurs objectifs sont proches de ceux de l'Etat : la durabilité des ressources et le développement socio-économique.
1:  ADES - Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés
Autorité coutumière – Décentralisation – Développement local – Gestion autochtone – Guinée – Guinée Maritime – Pouvoir – Territoire

« Empowerment », « participative process », « decentralisation », « bottom/top approach » those terms are omnipresent in the world of development ; they are used by both actors and researchers and they all imply that local practices have to be considered in the process of “sustainable development” involving social development and ressource sustainability. In the context of Coastal Guinea where a strong sense of community prevails, the local situation cannot be understood perfectly with current tools. Like in every community, the access to workers, ressources and field depends on the dominating forces. Thanks to an original approach, based on the understanding of the force ratios and their implications, we can find out and assess the decision-making process and the basis of local strategies. Whereas this approach underlines the lines of local decision makers, it also reveals the high coherence of autochton territory management and gives valuable data to comment the political aspects of developement in the Republic of Guinea. We may however regret that no efforts are made to consider those well-established efficient structures, neither to integrate populations within the territory management decentralisation process when we are aware that their objectives are close to the governmental goals : resource sustainability, and social and economic development.
Coastal Guinea – Decentralization – Empowerment – Guinea – Local authority – Local management – Power – Territory