2538 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (22/09/2011), Professeur David COHEN (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
THESE_DE_DOCTORAT_SCIENCES_SV_version_PDF_2012.pdf(6.3 MB)
RECHERCHE CLINIQUE EN PERINATALITE: Impact du prénatal sur la psychopathologie du bébé et de la dyade mère-enfant
Sylvie Viaux Savelon1

Cette thèse s'inscrit dans le cadre de l'étude du lien entre le stress prénatal et les troubles des interactions et la question particulière de l'échographie fœtale. Dans un premier temps, nous avons étudié les implications de l'échographie fœtale sur les représentations maternelles d'elle même et de son futur enfant par le prisme analytique. Puis, nous avons mesuré par une étude prospective cas témoin, l'impact d'une image suspecte et de bon pronostic vue à l'échographie fœtale, les " softs markers ", sur les représentations maternelles en pré et post-partum et sur les interactions précoces mère enfant. Dans un autre temps, nous avons analysé, par une étude rétrospective, les profils cliniques des enfants reçus en unité petite enfance dans leur première année de vie et tenté d'en dégager la part des troubles des interactions. Les résultats de ces études, montrent combien l'apparente bénignité de l'échographie fœtale est trompeuse. La séquence échographique porte en elle plusieurs facteurs perturbateurs : le décalage entre les attentes parentales et celles de l'échographiste, les caractériqutques de l'image échographique et l'effet d'" annonce " de suspicion d'anomalie qui font écho aux mouvements ambivalents des femmes enceintes pour leur fœtus. L'analyse des représentations maternelles montre par ailleurs qu'après la sidération de l'annonce et la suspension des investissements dans l'attente des résultats rassurants, la dynamique psychique est détournée de ses objectifs premiers et que cette " déviation ", s'amplifie et s'installe avec le temps. Les mères montrent des patterns d'investissement évitant ou désorganisé de leur enfant dont les conséquences vont être perceptibles au cours des interactions précoces mesurées à la naissance et aux deux mois de l'enfant. À la naissance, la mère est en difficulté pour percevoir les signaux de son enfant. Elle est plus intrusive et opératoire. L'enfant, lui, montre moins d'initiative et des comportements de retrait. Les niveaux d'anxiété et de dépression maternels sont supérieurs en pré et post partum dans la population clinique. Les analyses multivariées montrent que le type de représentations et le niveau de dépression au troisième trimestre prédit les perturbations de l'interaction. En unité petite enfance au cours de la première année, nous constatons un pic de consultation avant trois mois. Les troubles de la relation isolés (Axe II) représentent 25% des consultants et expliquent 18% de la variance des 3 profils cliniques dégagés. Ce lien puissant entre le pré et le post natal insiste sur la nécessité d'une prise en charge la plus précoce possible en particulier dès la période prénatale.
1:  ISIR - Institut des Systèmes Intelligents et Robotique
Ecole doctorale Cerveau Cognition et Comportement
Echographie fœtale – Diagnostic prénatal – Représentations maternelles – Interaction précoce mère enfant – psychopathologie précoce.

Clinical Research in perinatality: impact of prenatal event on infant psychopathology and mother infant dyad.
This thesis takes place in the study of the link between prenatal stress and relational mother infant disorders and specific question of fetal scan. In order to examine these questions, we first develop an analytic reflexion about fetal scan characteristics and implications on mother's representation. Then, we assessed by a case-control prospective study the impact of soft markers of fetal scan on mother's representations and early mother infant interaction at birth and 2 months postpartum. In other hand, we analysed, by a retrospective study, clinical profiles of infant before one year referred to a 0-3 unit. Results show that soft markers on fetal scan, in contrast to its harmless presentation induces perturbation of mother's representations and interaction disorders. Some factors can be pointed: gap between mother's and sonographist's attempts, announcement problematic, picture characteristics. Mother's representations are suspended during reassuring results waiting time and then keep traces of this perturbation. Mothers show a pattern of investment reduced or disorganized. Perturbations to early mother-infant interactions were observed in the study group and these dyads showed greater dysregulation, lower maternal sensitivity, and higher maternal intrusive behaviour. During interactions, SM infants displayed higher avoidance of their mothers. Multivariate analysis showed that maternal representation and depression at third trimester predicted mother-infant interaction. In specialized zero to three unit, we find a peak of referral before three months. 25% of infants referred before one year have an exclusive Axis II diagnosis (relational disorders). Multiple correspondence analyses showed this axe explains 18% of the third clinical profiles highlighted. These powerful link between pre and post natal emphases the necessity to favoured earlier mother infant health care from prenatal period.
Fetal scan – prenatal diagnosis – mother's representation – early mother-infant interaction – infant psychopathology.