615 articles  [english version]
Fiche concise Thèses
"Spécialistes par obligation" Des parents face au handicap mental : théories diagnostiques et arrangements pratiques
Eideliman J.-S.
Thèses. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) (17/10/2008), Florence Weber (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00333296] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00333296
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
These_JSE.pdf(7.1 MB)
Jean-Sébastien Eideliman ()1
1 :  CMH - Centre Maurice Halbwachs
http://www.cmh.ens.fr/index.htm
CNRS : UMR8097 – Université de Caen Basse-Normandie – École normale supérieure [ENS] - Paris – École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)
48 Bd. Jourdan 75014 Paris
France
"Spécialistes par obligation" Des parents face au handicap mental : théories diagnostiques et arrangements pratiques
« Compelled to become specialists » Parents facing mental disabilities : Diagnostic theories and practical arrangements
17/10/2008
Cette thèse vise à comprendre les arrangements pratiques auxquels ont recours les familles lorsqu'elles sont confrontées aux difficultés d'ordre mental d'un enfant ou adolescent. Mon enquête ethnographique sur 42 familles de la région parisienne, complétée par des données statistiques locales et nationales, met l'accent sur les théories diagnostiques que les proches de l'enfant sont amenés à formuler pour expliquer, décrire et prévoir son comportement. Si ces théories sont largement influencées par les discours professionnels recueillis, elles sont au croisement d'enjeux multiples : rapports de force avec les professionnels de la santé, avec les professionnels du champ de prise en charge de l'enfance handicapée, enfin avec les membres de l'entourage de l'enfant. Démêler la relation entre ces enjeux et les théories diagnostiques permet de mieux comprendre les décisions prises par l'entourage de ces adolescents et la manière dont elles varient d'une configuration à l'autre.
This thesis aims to understand the practical arrangements which families resort to when they face the mental difficulties of a child or a teenager. This research, based on the ethnographic study of 42 families living in the Paris region and on local and national statistical data, emphasises the diagnostic theories which the child's relatives put forward in order to explain, describe and anticipate his or her behaviour. These theories are considerably influenced by professional discourses but they are at the heart of various stakes: power struggles with health professionals, with people working with disabled children, and with the child's family circle. The decisions made by these teenagers' relatives and the way they vary from one situation to the next can be better understood by disentangling the relationship between those stakes and diagnostic theories.
Sciences de l'Homme et Société/Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences

Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
Français

Florence Weber
Isabelle Baszanger
Jean-Hugues Déchaux (rapporteur)
Didier Fassin
Bernard Lahire
Eric Plaisance (rapporteur)
Florence Weber (directrice)

handicap – mental – enfance – parenté – éducation – diagnostic – ethnographie
disability – mental – childhood – kinship – education – diagnostic – ethnography