614 articles  [english version]
Fiche concise Thèses
Les concepts ne sont pas une espece naturelle
Machery E.
Thèses. Université Paris-Sorbonne - Paris IV (28/06/2004), M. Daniel ANDLER (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:ijn_00000514] - http://tel.archives-ouvertes.fr/ijn_00000514
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
ijn_00000514_00.pdf(1.9 MB)
TXT
ijn_00000514_00.txt(938.3 KB)
Edouard Machery1
1 :  IJN - Institut Jean-Nicod
http://www.institutnicod.org/
CNRS : UMR8129 – École normale supérieure [ENS] - Paris – École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)
Pavillon Jardin 29, rue d'Ulm 75005 Paris
France
Les concepts ne sont pas une espece naturelle
28/06/2004
En psychologie cognitive, les concepts sont les ensembles de connaissances qui sont stockés en mémoire à long terme et qui sont utilisés par défaut dans nos processus cognitifs supérieurs (catégorisation, raisonnement inductif et déductif...). La plupart des chercheurs en sciences cognitives supposent qu'ils ont en commun de nombreuses propriétés. La psychologie des concepts est supposée décrire ces propriétés. Les psychologues admettent ainsi que les concepts forment une espèce naturelle. En examinant un grand nombre de données expérimentales, ce travail de thèse montre que cette hypothèse est erronée. Au contraire, les concepts se divisent en types qui ont peu en commun. En conséquence, la notion de concept est une manière inadéquate de classifier les représentations mentales humaines, si l'on cherche à formuler des généralisations empiriques à propos de l'esprit humain.
En psychologie cognitive, les concepts sont les ensembles de connaissances qui sont stockés en mémoire à long terme et qui sont utilisés par défaut dans nos processus cognitifs supérieurs (catégorisation, raisonnement inductif et déductif...). La plupart des chercheurs en sciences cognitives supposent qu'ils ont en commun de nombreuses propriétés. La psychologie des concepts est supposée décrire ces propriétés. Les psychologues admettent ainsi que les concepts forment une espèce naturelle. En examinant un grand nombre de données expérimentales, ce travail de thèse montre que cette hypothèse est erronée. Au contraire, les concepts se divisent en types qui ont peu en commun. En conséquence, la notion de concept est une manière inadéquate de classifier les représentations mentales humaines, si l'on cherche à formuler des généralisations empiriques à propos de l'esprit humain.
Sciences cognitives
Sciences de l'Homme et Société/Linguistique
Sciences de l'Homme et Société/Philosophie

Université Paris-Sorbonne - Paris IV
Français

M. Daniel ANDLER

Concept – cognition – psychologie cognitive – philosophie de la psychologie – espèce naturelle – prototype – théorie – exemplaire – catégorisation – composition des concepts – éliminativisme