615 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Panthéon-Sorbonne - Paris I (21/05/2011), Maximilian Kistler (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
MC_Nizzi_ThA_se.pdf(3 MB)
Le Propre et l'Etranger : le concept d'identité vécue en première personne
Marie-Christine Nizzi1

L'objectif de la thèse est de déterminer, du point de vue subjectif, ce qui constitue le vécu identitaire. Conscients que la notion d'identité a été travaillée principalement du point de vue objectif en épistémologie, nous voudrions nous pencher plus avant sur l'identité telle qu'elle est vécue par le sujet. Il nous semble que ce concept prend sens pour le sujet à la fois dans le temps, comme continuité d'une présence à soi, et dans un sentiment d'appartenance ou de reconnaissance indissociable de l'expérience incarnée d'être soi. Dans une conception naturaliste de l'identité, nous illustrerons notre propos philosophique par l'étude expérimentale de deux pathologies qui affectent directement le sentiment d'identité du sujet, l'une dans le sens d'une fragmentation de son histoire qui perturbe alors l'appropriation d'un vécu comme sien propre (maladie d'Alzheimer), l'autre dans le sens d'une dépossession du corps comme outil de la volonté qui menace alors l'appropriation du corps comme corps propre (locked-in syndrome). Cette étude se situe donc d'emblée à l'intersection des philosophies du corps et des sciences cognitives contemporaines, proposant un renouveau épistémologique du concept d'identité.
1:  IHPST - Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques
Identité personnelle – épistémologie expérimentale – conscience de soi – reconnaissance de soi – maladie d'Alzheimer – locked-in syndrome – troubles de la cognition – self
http://marie.nizzi.free.fr/

The Self and the Other: the concept of identity in the first person perspective
The aim of this study is to determinate what means the feeling of personal identity in a first person perspective and not, as it is usually considered in epistemology, in the third person perspective. It seems to us that personal identity refers both to a time-related experience of continuity and a feeling of self-recognition rooted in the mineness of all embodied experience. In a naturalistic view, we will illustrate our philosophical survey through the experimental study of two pathologies directly impacting on the feeling of one's own identity. First Alzheimer's disease threatens the time-related dimension of identity because it blows off autobiographic memory which participates to the appropriation of a past as mine. Then the locked-in syndrome causing a total loss of motor skills leads the subject to question his body-ownership. Therefore, this study offers an interdisciplinary approach of philosophical issues to propose a new conception of personal identity.
Personal identity – experimental epistemology – self-consciousness – self-recognition – Alzheimer's disease – locked-in syndrome – self disorders