11099 articles  [english version]
Fiche détaillée Thèses
Université Paris-Est (21/03/2008), Jeanyves Guérin (Dir.)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
2008PEST0202_0_0.pdf(2.2 MB)
Ecrire en vain ? Le questionnement éthique dans Le jeu de patience, "archi-roman" de Louis Guilloux
Stéphanie Balembois1

Quel impératif pousse Guilloux à se tourner vers les autres? Provient-il d'un appel au sentiment ? D'un appel à la raison ? Est-il la réponse à une éthique ? Pourquoi cette nécessité de rendre la vie valable ? La valeur d'un homme se juge d'après ses actes semble dire Guilloux. Qu'est-ce qu'écrire en regard de l'action ? Comment écrire dans un monde en guerre ? L'écriture peut-elle être agissante ? Guilloux a voulu partager ses interrogations avec ses lecteurs, esquisser tous les cheminements possibles jusqu'à la contradiction. D'abord, montrer le processus de mythification entourant les actions des hommes qui ont précédé Guilloux dans cette vie. Ceux d'avant savaient agir ensemble et pour le bien de tous, ce savoir s'est perdu laissant l'individu seul face à ses doutes. Les tourments qui agitent le début du XXème siècle n'ont fait qu'exacerber le questionnement existentiel. Les divers degrés de responsabilité des hommes se dévoilent ainsi dans leurs manières de se conduire vis-à-vis d'autrui, autant d'engagements concrets ou de retraits qui attestent de l'humanité ou de l'inhumanité: " Trop et pas assez d'intelligence - trop et pas assez d'amour ". Ni la famille, ni la société, jaugée au travers de ses institutions, l'école, la justice, le clergé, ne répondent plus à l'exigence d'équité. Alors c'est aux hommes de s'unir. Agir, pour Guilloux, semble une forme de révolte et d'indignation contre la souffrance et l'injustice. Lutter, c'est aussi veiller sur la vie des autres. En refusant toutes compromissions, les personnages que Guilloux met en scène voient leur champ d'action se réduire à l'action humanitaire, quant à l'auteur lui revient le devoir de témoigner. Il se lance alors dans une écriture labyrinthique, un incessant jeu de miroir qui rapproche les hommes les plus différents : l'homme d'action, l'homme de lettres, l'homme militant, l'homme pas cru, l'homme en difficulté, l'homme perdu... chacun explore, estime, selon son itinéraire, la valeur accordée à sa vie et à celles des autres, hanté toujours par le devoir et la volonté de changer le monde
1 :  LISA - Laboratoire inter-universitaire des systèmes atmosphèriques
Éthique – Douleur – Engagement

Writing in vain ? The ethical questioning in Le jeu de patience, Louis Guilloux's "archi-novel"
What is writing compared to action ? How to write in a state of war ? Guilloux wanted to share his ethical questioning with his readers, try every possible ways to the point of contradiction. First, he tried to show the mythification process of the people who lived before Guilloux's lifetime. The people who lived in days of old knew how to act together, this knowledge is now lost and individuals remain all alone facing their doubts. The troubles of the beginning of the 20th century could but magnify the existencial questioning. The different degrees of responsibility of the people highlight their commitments or retreats and give evidence of the humanity or the inhumanity. It is now up to men to unite against injustice. Acting to Guilloux is a form of revolt. Guilloux's characters refuse to compromise themselves and as a consequence their field of action becomes barely humaniatrian. The author has the duty to give his own account
Time series modelling – ARMA – State space – Explanatory variables – Weather – Calendar – Transport demand – Road risk