86 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Joseph-Fourier - Grenoble I (14/10/2003), Hervé Gumuchian (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
these_Pascal_MAO.pdf(11.4 MB)
Les lieux de pratiques sportives de nature dans les espaces ruraux et montagnards, Contribution à l'analyse de l'espace géographique des sports
Pascal Mao1

Cette recherche s'efforce de répondre à la question suivante : quelles sont les logiques géographiques de l'émergence et de construction des lieux de pratiques sportives de nature dans les espaces ruraux et montagnards français ? Positionnée dans les champs de la géographie sociale et culturelle, elle s'articule autour des trois concepts d'espace, de territorialité et de territoire afin d'appréhender dans leur diversité et leur globalité les processus de territorialisation (constructions et formes des lieux, production de sens et appropriation de l'espace, formes de développement différenciées) liés à ces activités.
La première partie pose les cadres et contextes aussi bien thématiques que disciplinaires afin de permettre une lecture géographique des lieux sportifs de nature.
La deuxième partie permet une relecture géo-historique de la diffusion des pratiques sportives de nature en France. Après une analyse des conditions d'émergence puis du développement de ces lieux et pratiques dans l'espace français, un changement d'échelle permettra d'appréhender localement les processus d'appropriation de ces fragments d'espaces par les pratiquants sportifs.
La troisième partie mobilise des méthodes d'analyse spatiale pour comprendre l'espace contemporain des pratiques sportives de nature. Une approche structurelle s'intéresse aux logiques de diffusion et de localisation des lieux dédiés à ces activités et leurs rôles dans l'organisation d'un nouvel espace sportif à l'échelle nationale et régionale.
La quatrième partie s'interroge sur les territorialités, cultures sportives et leurs incidences sur les modes d'usage ou de fréquentation des lieux ainsi que sur les représentations sociales qui y sont associées. Le pratiquant est alors positionné au cœur du questionnement afin de comprendre ses spatialités sportives, ses discours et perceptions des espaces d'activités.
La cinquième partie traite des formes de développement des lieux de pratiques sportives de nature. Vue au travers du jeu d'acteurs, de leurs logiques d'action et des dynamiques territoriales qui en résultent, elle propose une relecture organisationnelle des modes de gestion et d'aménagement des territoires sportifs ruraux ou montagnards.
La conclusion propose une mise en perspective de ces trois approches et tente d'apporter une réponse générale à la problématique de cette recherche.
1:  PACTE - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires
Lieux de pratiques sportives de nature – tourisme et loisir – espaces ruraux et montagnards – territorialités et cultures sportives – territoires et acteurs – formes de développement – gestion et aménagement du territoire.

The places of outdoor activities in the rural and mountain spaces, Contribution to the analysis of the geographic space of sports
This research tries to answer to the following question : which are the geographic logics of the emergence and construction of outdoor activities places in the French rural and mountain spaces ? Also positioned in the fields of the social and cultural geography, it articulates around the three concepts of space, territoriality and territory in order to apprehend in their diversity and global nature, the processes of territorialisation (construction and forms of places, production of sense and space appropriation, forms of development differentiated) linked to these activities.

The first part gives the thematic and disciplinary frameworks and contexts in order to allow a geographical lecture of the outdoor activities' places.

The second part allows a geo-historical second reading of the diffusion of the outdoor activities in France. After the analysis of the conditions of emergence and then of the development of these places and activities in the French space, a scale change will allow us to apprehend the local processes of appropriation of these fragments of spaces by sportsmen.

The third part raises methods of spatial analysis to understand the contemporary space of outdoor activities. A structural approach is interesting to the logics of diffusion and localisation of the places dedicate to these activities and their role into the organization of a new sports space at national and regional scales.

The fourth part wonder about the territorialities, sports cultures and their incidences on the modes of use or of the attendance at places and then on the associated social representations. The sportsman is then positioned in the middle of the questioning in order to understand his own sports spatialities, talks and perceptions of spaces of activity.

The fifth part talks about the forms of development of the places of outdoor activities. Being seen through the set of actors, their logics of action and the territorial dynamics which result from it, it proposes an organizational second reading of the modes of management and organization of the rural or mountain sports territories.

The conclusion proposes a stake in perspective of these three approaches and try to bring a general answer to the problem of this research.
Places of outdoor activities – tourism and leisure – rural and mountain spaces – territorialities and sports cultures – territories and actors – forms of development – management and planning.