294 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (12/06/2009), Indelicato, Paul (Dir.)
Available versions:
Attached file list to this document: 
PDF
these_sophie_schlesser.pdf(15.7 MB)
Spectroscopie X d'ions très chargés et niveaux d'énergie de l'hydrogène pionique
Sophie Schlesser1

Nous abordons trois sujets concernant la physique des atomes. Le premier sujet présente une nouvelle méthode d'analyse de spectres X des ions d'argon, de soufre et de chlore très chargés (2 à 4 électrons), dans le cadre d'une expérience située à l'Institut Paul Scherrer utilisant un spectromètre à cristal courbe. Elle s'appuie sur la reproduction de l'expérience à l'aide d'une simulation basée sur le tracé de rayons, ce qui permet de reproduire le lien entre spectres et énergies de transitions. Nous expliquons comment l'agencement géométrique des rayons X réfléchis par le cristal donne lieu au raies de transitions détectées. Nous présentons les caractéristiques du spectromètre. Nous expliquons la méthode d'analyse ; nous démontrons que la prise en compte de la répartition d'intensité de la source est essentielle et nous établissons la liste des paramètres critiques entrant en jeu. Enfin, nous établissons la liste des résultats et les comparons aux autres valeurs expérimentales et aux valeurs théoriques. Le second sujet présente la mise en place sur une source à plasma située à Jussieu au Laboratoire Kastler Brossel d'un spectromètre à deux cristaux plans dans le but d'obtenir des valeurs absolues pour les transitions ayant lieu dans des ions très chargés. Nous expliquons le principe fondamental, nous abordons la question de l'analyse des données, nous détaillons ensuite les caractéristiques techniques en présentant les étapes de l'élaboration de ce spectromètre et enfin nous présentons les premiers résultats. Le dernier sujet porte sur les calculs de QED des niveaux d'énergies de l'hydrogène pionique, qui est un atome exotique constitué d'un proton et d'un pion. Le pion est de masse et de taille comparable à celle du proton, et de spin nul. C'est également un hadron, c'est-à-dire une particule capable d'interagir avec le proton via l'interaction forte. Nous expliquons comment la détermination théorique de la contribution électromagnétique aux niveaux d'énergies, associée aux résultats expérimentaux obtenus à l'institut Paul Scherrer permet de déduire les valeurs des longueurs de diffusions hadroniques, pour lesquelles les prévisions théoriques issues de différents points de vues sont en désaccord. Nous présentons ensuite les calculs où les particularités du système entrent en jeu et enfin nous illustrons l'influence de nos résultats sur les valeurs des longueurs de diffusions.
1:  LKB (Jussieu) - Laboratoire Kastler Brossel
niveaux d'énergie atomiques – spectroscopie – QED – rayons X – atomes exotiques – hydrogène pionique – ions multichargés – Hamiltonien de Breit-Pauli – MCDFGME – interaction forte – standards de rayons X

X-ray spectroscopy of highly charged ions, and energy levels in pionic hydrogen
We are getting onto three topics about atomic physics. The first one presents a new method to analyse X-rays spectra of highly charged (2 to 4 electrons) ions of argon, sulfur and chlorine, obtained at the Paul Scherrer Institute. It is based on reproducing the experiment using ray tracing simulation, which allows to reproduce the link between the energies and the sprectrum picture. We explain how the geometrical layout of X-rays reflected by the cristal build the detected transition lines, and present the spectrometer features. We explain the analysis method ; we show that the intensity distribution of the source must be taken into account and we list the critical parameters. We summarize the results and compare them to experimental and theoretical values. The second topic deals with the set up of a double crystal spectrometer on an ECR source at the Laboratoire Kastler Brossel, in order to obtain absolute values for highly charged ions transitions. We explain the fundamental concept and discuss the matter of data analysis. We detail technical features and steps of development and show the first results. The last topic concerns QED calculations for energy levels in pionic hydrogen, which is an exotic atom made up of a proton and a pion. The pion spin is null, and its mass and size are comparable to proton ones. It is a hadron too, which means that it can interact with the proton through strong interaction. We explain how the calculation of electromagnetic contribution to energy levels associated to experimental results obtained at the Paul Scherrer Institute allows us to find hadronic scattering lengths, for which theoretical predictions coming from different points of view are in disagreement. We show the calculations where the specific features of such a system play a role. We illustrate the consequences of our results on scattering lengths.
atomic energy levels – spectroscopy – QED – X rays – exotic atoms – pionic hydrogen – highly charged ions – Breit-Pauli Hamiltonian – MCDFGME – strong interaction – X-ray standards