155 articles – 192 Notices  [english version]
Fiche concise Thèses
Etude des mécanismes physiques responsables des dysfonctionnements des transistors HEMTs à base d'hétérostructures AlGaN/GaN et AlInN/GaN
Chikhaoui W.
PhD thesis. INSA de Lyon (2011-06-27), Catherine Bru-Chevallier (Dir.)
[oai:tel.archives-ouvertes.fr:tel-00679527] - http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00679527
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
these.pdf(7.4 MB)
Walf Chikhaoui1
1 :  INL - Institut des Nanotechnologies de Lyon - Site de l'INSA
http://inl.cnrs.fr
CNRS : UMR5270 – Ecole Centrale de Lyon – Institut National des Sciences Appliquées [INSA] - Lyon – Université Claude Bernard - Lyon I (UCBL)
7, avenue Jean Capelle 69621 VILLEURBANNE cedex
France
STAR - Dépôt national des thèses électroniques
Etude des mécanismes physiques responsables des dysfonctionnements des transistors HEMTs à base d'hétérostructures AlGaN/GaN et AlInN/GaN
Study of physical mechanisms responsible for the dysfunction of HEMT transistors based on AlGaN/GaN and AlInN/GaN heterostructures
27/06/2011
La fabrication des composants semi-conducteurs à base de nitrure de gallium (GaN) connaît actuellement une grande expansion. Ce matériau, par ces propriétés physico-chimiques intéressantes, est un très bon candidat pour la fabrication des composants de puissance à haute fréquence de fonctionnement. Dans la pratique, avant d'intégrer ces composants dans un système électronique, l'analyse de leur fiabilité est une étape nécessaire pour valider la technologie de fabrication utilisée. L'objectif de ce travail est la détermination des mécanismes physiques responsables de la dégradation des performances des Transistors à Haute Mobilité Electronique (HEMT) à base d'hétérostructures AlGaN/GaN et AlInN/GaN. Dans un premier temps, la caractérisation en régime statique des composants, par des mesures de courant et de capacité à différentes températures, nous a permis de repérer certaines anomalies dans les caractéristiques des composants. Cette non-idéalité liée aux effets thermiques semble provenir des mécanismes de piégeage des porteurs par les défauts dans le matériau. Dans le but d'analyser ces mécanismes, des mesures de spectroscopie de défauts profonds (DLTS) ont été effectuées sur la capacité de type Schottky du contact de la grille. L'étape suivante a consisté à mesurer les pièges profonds dans les HEMTs par DLTS en courant de drain, de façon à déterminer quels défauts influencent directement le courant dans ces dispositifs. Cette étude a été effectuée sur différents composants avec différentes géométries pour analyser au mieux le comportement de ces pièges. L'étude du contact de grille est aussi une étape importante pour déterminer les origines de défaillance des composants. Pour cela, nous avons réalisé une étude approfondie sur les différents mécanismes de transport à travers la barrière métal/semi-conducteur. Cette étude nous a permis de conclure sur la stabilité du contact de grille après les tests de vieillissement accélérés.
The manufacture of semiconductor components based on gallium nitride (GaN) is currently undergoing a major expansion. This material, by his physical and chemical attractive properties, is a very good candidate for the manufacture of high power and hign frequency operating components. In practice, before integrating these components in an electronic system, the analysis of reliability is a necessary step to validate the used manufacturing technology. The objective of this work is to determine physical mechanisms responsible for the performance degradation of high electron mobility transistors (HEMT) based on AlGaN/GaN and AlInN/GaN heterostructures. At first, the static characterization of the components, by current and capacitance measurements at different temperatures, allowed us to identify anomalies in the characteristics. This non-ideality due to thermal effects seem to come from the trapping mechanisms of carriers by defects in the material. In order to analyze these mechanisms, deep levels transient spectroscopy measurements(DLTS) were carried out on the Schottky contact of the gate. The next step was to measure the deep traps in HEMTs by DLTS on drain current, in order to identify defects directly related to the current in these devices. This study was performed on different components with different geometries to analyze the behavior of these traps. The study of the gate contact is an important step in determining the origin of component failure. For this, we conducted a deep study on different transport mechanisms across the metal/semiconductor barrier. This study allowed us to conclude on the stability of the gate contact after the accelerated aging tests.
Sciences de l'ingénieur/Autre

INSA de Lyon
École Doctorale Electronique, Electrotechnique, Automatique (Lyon)
2011ISAL0050
Français

Catherine Bru-Chevallier
Nicolas Grandjean(président);Catherine Bru-Chevallier;Nicolas Grandjean;Nathalie Malbert;Pierre Muret;Virginie Hoel;Hassen Maaref;Christian Dua;Jean-Marie Bluet;Nathalie Malbert(rapporteur);Pierre Muret(rapporteur)

Electronique – Génie électronique – Transistors à haute mobilité électronique - HEMT – Composant de puissance – Composant de puissance à semi-conducteur – Electronique de puissance – Nitrure de Gallium - GaN – Performance – Spectroscopie en régime transitoire des centres profonds - DLTS – Courant de grille – Effet Schottky – Défaut électrique
Electronics – Electronic Engineering – HEMT - High Electronic Mobility Transistor – Power Component – Power Electronics – Gallium Nitride - GaN – Efficiency – DLTS - Deep Level Transient Spectroscopy – Grid Current – Schottky Effect – Electric Fault