4090 articles – 2 Notices  [english version]
Fiche détaillée Communications sans actes
Composition(s) urbaine(s), Tours : France (2012)
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Composition.pdf(785 KB)
Composition urbaine, projets et territoires
Serge Thibault1

La composition urbaine est bien souvent définie comme étant un mode de conception engagé dans le projet urbain, entendu comme représentation dessinée de ce qui devra être réalisé. C'est une pratique et un ensemble de connaissances et de savoir-faire qui font partie des sciences du projet si cet ensemble désigne celles qui visent à aider, à concevoir et organiser un projet. Mais la composition urbaine ne peut pas faire l'économie de ses relations aux sciences sociales de l'espace, tant la complexité des situations est grande. Fondée sur la notion d'unité qui en constitue un véritable paradigme, la composition urbaine n'est guère éloignée de la notion d'organisation, notion au centre des sciences contemporaines de la complexité. Elle peut alors désigner tout mode de faire qui vise à fabriquer de l'unité, c'est-à-dire à relier et non pas additionner, au sein d'un plus vaste ensemble. Selon cette définition, la composition urbaine est un mode de faire le projet qui ne se résume pas aux seuls projets qui visent à concevoir et représenter ce qui devra être réalisé. Elle peut être transversale à différents niveaux de projet et notamment ceux à visée stratégique, mais selon des modalités spécifiques. Enfin, l'espace des projets urbains, qu'ils soient d'ordre opérationnel ou stratégique, n'est pas le territoire de ceux qui fréquentent ou fréquenteront l'espace de ces projets. Cette différence fondamentale pose la question non résolue des modes de participation de la maîtrise d'usage aux projets.
1 :  CITERES - Cités, Territoires, Environnement et Sociétés
Composition urbaine – projet – planification – conception