4084 articles – 2 references  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université de Pau et des Pays de l'Adour (16/09/2011), Vincent VLES (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
THESE-Emeline.pdf(29 MB)
Requalifier les stations touristiques contemporaines : une approche des espaces publics. Application à Gourette et Seignosse-Océan
Emeline Hatt1

Face au constat du vieillissement des stations touristiques fordiennes créées ex nihilo, en France, dans les années 1960-1970, ce travail de doctorat en aménagement et urbanisme pose la question de leur requalification. Dans ce champ disciplinaire et professionnel, l'analyse de l'image urbaine des destinations touristiques n'a guère été traitée. L'échelle d'appréhension microterritoriale est privilégiée ici, afin de décrypter les modalités conjointes de leurs structurations et de leurs représentations. On a observé dans quelle mesure l'aménagement et la gestion des espaces publics participent à l'image et à la notoriété des destinations, tout en proposant un outil d'aide à la réflexion et à l'élaboration des projets de requalification. Dans ces stations " archipels ", coupées de l'habitat traditionnel existant, la faible proportion d'habitants permanents a conduit à donner la parole à des interlocuteurs qui en sont les destinataires essentiels : les " touristes ", généralement tenus à l'écart de l'exercice de concertation et de conception urbaine. À la croisée des recherches en urbanisme et en tourisme, l'intérêt s'est porté sur les représentations que ces habitants temporaires se font des espaces publics dans lesquels ils vivent et qu'ils font vivre en retour. Plus précisément, l'objectif de cette recherche consiste à révéler, par une enquête photographique, les marqueurs microterritoriaux identifiés par les touristes, sur lesquels les projets de requalification pourraient, le cas échéant, prendre appui. Axées sur la "libre" catégorisation de plus de cent trente images, ces enquêtes ont été menées à titre expérimental dans une station littorale (Seignosse-Océan) et une station de montagne (Gourette). Ces destinations sont abordées par une approche transversale pensant la réciproque entre leur conception (modalités de structuration urbaine) et leur réception (les représentations des touristes), afin de mieux saisir les enjeux de leur restructuration. Quels sont les lieux urbains emblématiques ? Comment envisager leur valorisation et leur mise en scène ? Quelle place accorder aux piétons dans ces stations qui ont laissé la part belle aux circulations motorisées ? Autant de questions qui ont émergé dans ce travail de recherche centré sur la caractérisation du vieillissement et l'identification des enjeux de requalification de ces destinations aujourd'hui cinquantenaires.
1:  SET - Société, environnement, territoire
Enquêtes photographiques – espaces publics – marqueur microterritorial – requalification – représentations – stations touristiques

Redefining contemporary tourist resorts: an approach of public spaces - The case of Gourette and Seignosse-Ocean
In response to evidence of Fordist aging resorts built ex nihilo in France between the years1960-1970, this doctoral work in urban planning posses the question of their reclassification. In this disciplinary and professional field, analysis of the urban image of tourist destinations has not yet been carried out. The scale of micro territorial apprehension is preferred here, in order to decipher the common methods of their structures and representations. We observed how the development and management of public spaces contributes to the image and reputation of locations, while proposing a tool for reflection and development of regeneration projects. In these resort 'islands' cut off from existing traditional housing, the low proportion of permanent residents has given a voice to the main stakeholders: the "tourists", usually kept out of the consultation process of urban design. At the crossroads of research in urban planning and tourism, the main focus has been on to stress these temporary inhabitants' representations of the public spaces which they are living in and keep them active in return. More specifically, the objective of this research is to reveal, by a photographic investigation, the micro territorial markers identified by tourists, on which the redevelopment projects could, if necessary, be supported. Using "free" categorisation of over one hundred and thirty images, these enquiries were conducted on an experimental basis in a coastal resort (Seignosse-Ocean) and in a mountain resort (Gourette). These destinations are addressed by a transversal approach that seeks to better understand the challenges of restructuring through the interplay between design (urban planning terms) and receipt (tourist representations). What are the emblematic urban spaces? How do we envision their development and direction? What place for pedestrians in these resorts that have left the spotlight to motorized traffic? These questions have emerged in this research focus on the characterisation of aging and identification of the issues of reclassifying these destinations that are now in their fifties.
Photographic investigation – public spaces – micro territorial marker – reclassification – representations – tourist resorts