4080 articles – 3 references  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Rennes 2 (2011-10-25), Armel Huet (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
2011theseZhuangC.pdf(2 MB)
L'action de la personne et la dynamique de la société : à travers le cas des écoles d'enfants migrants à Beijing
Chenyan Zhuang1

Notre recherche a pour objet le processus de légalisation des écoles créées par des travailleurs paysans en ville pour scolariser leurs enfants. Contrairement aux chercheurs qui essayent jusqu'à présent de donner une explication factuelle du phénomène, nous avons souhaité en faire un laboratoire pour éclairer la question suivante : comment des initiatives privées émergent pour devenir des projets porteurs de bien commun et comment le bien commun évolue pour devenir un bien public et réformer la gouvernance de la Cité ? Plus brièvement, nous souhaitons clarifier le rôle de la personne dans les changements sociaux. Cette recherche s'est attachée à montrer ce qui se passe effectivement en Chine, notamment le rôle dynamique des initiatives privées dans les évolutions politiques et institutionnelles du pays, à travers l'exemple des directeurs d'écoles d'enfants migrants. Sur le plan théorique, la recherche a été conduite à mettre à l'épreuve une théorie socioanthropologique de la personne, dépassant l'habituelle dichotomie entre l'individuel et le collectif, et à vérifier comment celle-ci, avec ses capacités instituante et éthique, participe à l'émergence et à la construction du bien publicet à l'évolution de la Cité
1:  LAS - Laboratoire d'anthropologie et de sociologie. UHB
École d'enfants migrants – Ségrégation villecampagne – Modèle de la Médiation – Bien commun – Bien public

Action of the Person and Dynamics of the Society : the Case of Schools for Migrant Children in Beijing
This study focuses on the legalization process of schools created by migrant workers of rural origin in order to educate their children. Unlike researchers who have tried so far to give a factual explanation of the phenomenon, we aim to take this case as a laboratory to shed a light on the following question: how do private initiatives emerge to become projects embodying a common good and how does the common good evolve into a public good and reform the governance of the City? Morebriefly, we want to clarify the role of the person in social change. Our research seeks to demonstrate what is actually happening in China, in particular the dynamic role of private initiatives in the political and institutional evolutions of this country, taking as example directors of schools for migrant children. On the theoretical side, the study was conducted to test a socioanthropological theory of the person, beyond the usual dichotomy between the individual and the collectivity, and see how the person, with his or her instituant and ethical capacities, participate in the emergence and construction of the public good and the evolution of the City
Schools for migrant children – Rural-urban segregation – Mediation Model – Common good – Public good