4080 articles – 3 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Géographie et cultures 81 (2012) 77-90
Attached file list to this document: 
PDF
Rebotier_GeI_o-Culture_ReI_viseI_.pdf(858.5 KB)
Une approche territoriale des risques
Julien Rebotier1

Les approches géographiques des risques sont marquées par des préoccupations politiques et culturelles qui influencent le regard des sciences sociales à partir des années 1960. Depuis les années 1990, la question environnementale mondialisée devient hégémonique et performative. Dans un même mouvement d'ouverture politique et culturelle intensifié par la mondialisation et qui accompagne les recompositions de la modernité, les territoires tels qu'ils sont compris par la géographie sociale française offrent un regard localisé et pluriel sur les risques entendus comme une construction sociale, à la fois de faits et de sens. L'idée politique et culturelle de la notion de territoire constitue une proposition épistémologique et une opportunité méthodologique pour l'analyse des risques. A une époque où la question environnementale requiert d'être contextualisée, articulée à différentes échelles, et politisée, la définition de la territorialisation des risques, de leurs ressorts, de leurs implications pour la réalité sociale et des enjeux qu'ils recouvrent renouvelle la pertinence et le mandat de la géographie pour l'étude des défis socio environnementaux contemporains et les interactions entre sociétés et environnement.
1:  SET - Société, environnement, territoire
Territoire – Politisation – Discours – Modernité plurielle – Epistémologie.