4084 articles – 2 references  [version française]
Detailed view Other publication
Attached file list to this document: 
PDF
TRATNJEK_-_LETTRE_IRSEM_mai_2012_.pdf(2.1 MB)
La destruction du " vivre ensemble " à Sarajevo : penser la guerre par le prisme de l'urbicide
Bénédicte Tratnjek1

Sarajevo détruite : les images du siège de la ville-capitale de la Bosnie-Herzégovine ont particulièrement marqué l'imaginaire. Chaque jour, des tirs de mortiers depuis les hauteurs où sont positionnées les forces militaires et paramilitaires serbes de Serbie et serbes de Bosnie-Herzégovine assaillent les Sarajéviens. Les destructions dans la ville montrent l'acharnement contre la ville désignée comme " ennemie " pour sa multiculturalité. Pourtant, le projet des responsables politiques serbes de Bosnie-Herzégovine n'est pas d'anéantir Sarajevo, de la " rayer " de la carte. Ceux-ci ont pour objectif, après la guerre, d'en faire la capitale d'une future République serbe de Bosnie-Herzégovine " purifiée " de ses " indésirables ", c'est-à-dire de la population non-serbe (bosniaque, croate, juive, rom... de Bosnie-Herzégovine, ainsi que les enfants à l'identité multiple issus des mariages mixtes). Les destructions dans la ville ne visent pas sa totale annihilation, mais l'anéantissement du vivre ensemble, de l'urbanité (Jacolin, Tratnjek, 2010). Dans cette idéologie, Sarajevo doit devenir une capitale de la " serbité ". Les destructions vont être choisies, pour leur symbolique.
1:  IRSEM - Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire
urbicide – géographie – géographie des conflits – polémogéographie – destruction – symbolique – géographie culturelle – géographie politique – géopolitique – Sarajeov – Bosnie-Herzégovine – Bosnie – géographie urbaine – études urbaines – war studies – guerre – conflit – urbanité – ville en guerre – villes en guerre – mémoricide – symbolique des lieux – marqueurs spatiaux – marquage de l'espace