4081 articles – 3 references  [version française]
Detailed view Conference, seminar, workshop communication
Les banlieues, ou la périphérie en tant que laboratoire de l'emprise de la norme, Paris : France (2011)
Attached file list to this document: 
PDF
Fourny_et_Lajarge._Banlieues_pA_riphA_ries_normes.pdf(121.2 KB)
Au-delà de la banlieue, c'est encore la périphérie. Les espaces périurbains au prisme de la norme aménagiste
Marie-Christine Fourny1, Romain Lajarge1

Notre contribution discute une démarche de conceptualisation et de problématisation des espaces péri-urbains, qui a pour objectif d'en identifier et d'en reconnaître le caractère propre. Ce faisant, elle montre le regard de la géographie sur ces espaces, ou tout du moins d'une partie de la géographie, qui s'alimente de l'urbanisme, de la sociologie, des sciences de l'action et de l'anthropologie spatiale, et se développe autour des concepts de territoire et territorialité. Nous analysons les concepts produits par la géographie face à ces espaces, et qui ont largement contribué à fixer les représentations d'un espace sans qualité voire d'un non-territoire. Le terme actuel de " péri-urbain " n'offre de ce point de vue guère d'avancée par rapport à celui de " banlieue " et témoigne qu'on en reste à un référentiel urbain, qui s'établit en termes de statut, de situation et d'évaluation hiérarchique. Nous en montrons d'autre part les impasses et les contournements. En effet, face à l'émergence de la " métropolisation ", il s'avère nécessaire de revoir la place et l'organisation d'un espace non plus en périphérie mais structurellement intégré et intégrateur. Face à ce constat, nous proposons alors de considérer 1) le processus de production d'une territorialité originale, observable notamment dans les pratiques d'habitat et de mobilité, 2) les agencements collectifs (sociabilités, organisations) issus des stratégies individuelles et élaborés en regard des morphologies particulières de ces espaces. Cette transformation de territorialités individuelles en structurations collectives et sociabilités spécifiques et spatialement inscrites, ressortit à notre sens de la fabrication d'un " territoire " propre. Plus encore, elle peut montrer que s'y élaborent de nouvelles modalités dans la fabrication du territoire, dans un nouveau rapport entre les jeux individuels et les productions publiques. En ce sens, la périphérie a valeur de laboratoire territorial.
1:  PACTE - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires
banlieue – péri-urbain – norme – périphérie – action – aménagement