4083 articles – 2 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Annales Islamologiques 42 (2008) p. 231-258.
Attached file list to this document: 
PDF
2009f-AppartenancesCollectivesVA.pdf(471.9 KB)
Le sentiment d'appartenance collective chez les élites bagdadiennes des Ve-VIe/XIe-XIIe siècles
Vanessa Van Renterghem1, 2, 3

Cet article s'intéresse au sentiment d'appartenance collective manifesté par certains acteurs de l'histoire de Bagdad dans une période de bouleversements sociaux, sous la domination des Turcs seldjoukides (milieu du Ve/XIe-milieu du VIe/XIIe siècles). Il examine plusieurs des manifestations d'un tel sentiment : contrôle des fréquentations et pratiques de distinction des notables bagdadiens ; identité collective particulièrement forte des hanbalites de la rive orientale de la ville, dont la sociabilité était presque entièrement réduite à leurs compagnons de maḏhab. Le dernier hommage rendu à un notable à l'occasion de ses funérailles est envisagé comme un témoignage de la force du sentiment d'appartenance collective dans la société bagdadienne de l'époque. L'appartenance des personnalités les plus marquantes du groupe était par ailleurs susceptible de trouver une continuité après leur décès, et leur rôle social se voyait ainsi perpétué parmi les vivants.
1:  IFPO - Institut Français du Proche-Orient
2:  INALCO - Institut National des Langues et Civilisations Orientales
3:  OM - ORIENT ET MEDITERRANEE
Groupes sociaux – distinction sociale – Bagdad – Seldjoukides – hanbalisme – funérailles – anthropologie de la mort.