4081 articles – 3 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Territoires en mouvement, 2 (2006) 15-25
Attached file list to this document: 
PDF
TEM_aguilera-proulhac.pdf(234 KB)
Le polycentrisme en Île de France: quels impacts sur la mobilité?
Anne Aguilera1, Laurent Proulhac2

Une hypothèse courante est qu'une organisation polycentrique des localisations intra-métropolitaines favorise une modération des distances individuelles de déplacement et un moindre recours à la voiture. A travers l'analyse de deux pôles de la région Île de France, la ville nouvelle de Marne-la-Vallée et Melun, nous montrons que l'hypothèse d'un effet favorable sur les distances de déplacements est validée, en tout cas pour ce qui concerne les motifs autres que le travail. En termes d'impact sur les modes de transport, la conclusion est plus réservée. Les résidents des pôles ont bien un recours moins important à la voiture que les autres périurbains, mais les trajets des non résidents qui entrent et sortent des pôles, qui sont en pleine croissance, privilégient très majoritairement la voiture.
1:  INRETS - Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité
2:  LVMT - Laboratoire Ville, Mobilité, Transport
mobilité – polycentrism – Île de France