4082 articles – 2 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Cahiers des Amériques Latines, 38 (2002) 77-116
Attached file list to this document: 
PDF
cal38-dossier5.pdf(2.9 MB)
La représentation cartographique de la violence dans les sciences sociales colombiennes
Olivier Pissoat1, Vincent GOUËSET2

La déconstruction des cartes produites sur la violence en Colombie depuis quarante ans par les chercheurs colombiens en sciences sociales permet de suivre l'évolution de la perception du phénomène, et la prises en compte des dynamiques territoriales dans son interprétation. D'abord conçues comme de simples illustrations, les cartes sur la violence ont été peu à peu intégrées à la réflexion comme instruments d'analyse. Alors que son emploi est devenu systématique, surtout depuis une dizaine d'années, la cartographie a enrichi la vision traditionnelle de la violence, auparavant centrée sur ses aspects politiques et institutionnels. L'héritage historique de la violencia des années cinquante, la présence plus récente des groupes armés (guérillas puis paramilitaires), le narcotrafic et les circuits de la drogue, la lutte pour le contrôle des richesses, la violence en milieu urbain, le problème des personnes déplacées, etc., ont fait l'objet d'une exploration de plus en plus méthodique, à différentes échelles (nationale, régionales, intra-urbaine), qui permet aujourd'hui de dresser un panorama assez complet des dimensions territoriales de la violence en Colombie.
1:  ADES - Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés
2:  ESO - Espaces Géographiques et Sociétés
Cartographie – Violence – Colombie