4089 articles – 2 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
Lien social et Politiques, 50 (2003) 39-55
Attached file list to this document: 
PDF
Le_chantier_de_recherche_de_la_gouvernance_urbaine_et_la_question_de_la_production_des_savoirs_dans_et_pour_l_action.pdf(516.8 KB)
Le chantier de recherche de la gouvernance urbaine et
la question de la production des savoirs dans et pour
l'action
Gilles Pinson1

Cette contribution vise à démontrer que la gouvernance n'est pas un concept permettant de statuer définitivement sur l'ouverture et l'horizontalisation des processus de production de l'action publique et sur la démocratisation des processus de production des connaissances pour l'action. Si la gouvernance a pu être critiquée pour son caractère normatif, c'est sans doute que les travaux effectués dans ce filon de recherche ont souvent négligé le niveau micro de l'analyse. On peut développer ce volet micro en s'intéressant aux modalités concrètes de production des connaissances dans et pour l'action. On peut ainsi comprendre comment des transformations macro s'effectuent dans les pratiques concrètes des acteurs. Pour illustrer ce point, nous prendrons l'exemple des politiques urbaines. L'aménagement urbain a été particulièrement investi par les savoirs experts porteurs d'un projet de modernisation. C'est aussi un domaine où ces savoirs ont subi les plus sévères remises en question et attaques de la part des savoirs indigènes. Ce domaine d'action montre que s'il y a bien pluralisation, complexification des modes de production des savoirs pour l'action, cette évolution n'est pas nécessairement synonyme de démocratisation ou de retrait du politique. On assiste à une importante différenciation des dispositifs de production des savoirs pour l'action, tributaires des configurations politiques et sociales locales.
1:  CERAPSE - Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Administration Publique de Saint Etienne
gouvernance – ville – politiques urbaines – savoirs – action publique