4090 articles – 2 references  [version française]
Detailed view Article in peer-reviewed journal
revue d'histoire moderne et contemporaine vol.40 n°2, avril-juin (1992) p. 202-227
Attached file list to this document: 
PDF
RHMC_HAUTLIEU.pdf(230.8 KB)
Haut-lieu et lieu haut : la construction du sens des lieux Lyon et Fourvière
Pierre-Yves Saunier1

C'est un des lieux-communs du discours des urbanistes contemporains que de parler de "signal" ou de "haut-lieu" urbain. Les projets dans lesquels apparaissent ces termes comportent en général quelque prouesse architecturale remarquable, tour de très grande hauteur, dôme en surplomb ou saillie verticale. Ce qui est plus remarquable encore, c'est la rapidité avec laquelle les concepteurs confondent la dimension physique des objets avec la qualité affective ou plus exactement sociale qu'ils peuvent éventuellement prendre. Une telle attitude, qui confond le "lieu haut" avec le "haut-lieu", doit être un prétexte à interroger plus généralement la manière dont se construit socialement le sens des lieux. Ce statut de haut-lieu, urbain ou autre, est en effet le fruit d'une histoire longue dont il faut restituer les tournants, en faisant appel aux projets, aux actions et aux hommes qui y participent. L'exemple de la colline de Fourvière à Lyon semble propice à une telle interrogation, tant ce site est omniprésent dans toutes les représentations picturales ou schématisées de la métropole rhodanienne. En l'analysant en terme de construit et non de donné (physique ou naturel), ce haut-lieu local révèlera quelques unes de ses fonctions et, surtout, les modalités de sa construction.
1:  EVS - Environnement Ville Société
haut-lieu – signification des lieux – représentations de l'espace – Lyon – Notre Dame de Fourvière – édifices religieux – symbolisme