174 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) (05/10/2004), M. Robert Boyer (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
TheseYvanGuichaoua.pdf(4 MB)
L'analyse microéconomique des relations d'emploi dans le secteur informel urbain. Une étude de cas en Côte d'Ivoire
Yvan Guichaoua1

La présente étude cherche à lever certaines des lacunes de l'analyse microéconomique des relations d'emploi du large « secteur informel » des économies en développement, considéré à tort comme un marché de type walrasien. S'appuyant sur une enquête menée auprès de travailleurs de la petite industrie abidjanaise, en Cote d'Ivoire, la thèse établit une taxonomie des relations d'emploi originale qui est ensuite analysée à l'aide des outils standard de la microéconomie. Cette démarche de vérification des modèles montre que les agents ne se comportent conformément aux prédictions de l'approche néo-classique que lorsque des circonstances sociales spécifiques sont réunies. Cette thèse met ainsi l'accent sur la nécessité d'articuler les approches économiques standard à l'analyse des contextes sociaux dans lesquels se dessinent les décisions des agents.
1:  RRHEP - Régulation, ressources humaines et économie publique
économie du développement économie du travail – économie de la famille – travail des enfants – modèles de partage des risques – Côte d'Ivoire

The microeconomic analysis of employment relationships in the informal urban sector. A case study in Côte d'Ivoire
This dissertation tries to overcome the limits of the existing analysis of the urban informal labour market in developing countries. Based on a survey of workers in Abidjan, Cote d'Ivoire, which results in a typology of employment relationships, it shows that no walrasian mechanism prevail in this segment of the labour market. Each of the identified categories of employment relationship is analysed, using standard microeconomic tools. This verification process shows that agents behave in accordance with existing models only when specific social conditions are gathered. This dissertation thus insists on the necessity to articulate standard economic approach with the analysis of social contexts in which economic decisions are made.