1422 articles – 350 Notices  [english version]
Fiche détaillée Chapitres d'ouvrages scientifiques
Idées d'Empire en Italie et en Espagne : XIVe-XVIIe siècle, Crémoux, Françoise ; Fournel, Jean-Louis (Ed.) (2010) 217-232
Liste des fichiers attachés à ce document : 
PDF
Monarchie_presque_universelle.pdf(224.2 KB)
Une monarchie 'presque universelle' : géopolitique de l'Empire dans les Relazioni universali de Giovanni Botero
Romain Descendre1

Comment penser l'Empire dans un monde d'États souverains? Comment penser ensemble la raison d'État et l'Empire? On interprète généralement l'émergence contemporaine des deux concepts politiques modernes de "souveraineté" en France et de "ragion di Stato" en Italie à la fin du XVIe siècle comme la marque d'un dépassement radical et durable de l'espoir impérial en Europe, un dépassement qui serait lui-même l'un des signes de la modernité politique. Or que devient l'idée d'Empire chez ceux qui acceptent sans réserves la réalité du jeu concurrentiel de l'équilibre des États souverains Giovanni Botero, dont les Relazioni universali affirment nettement l'idée d'une Europe régie par l'"équilibre des forces", ne cache en aucun cas sa préférence inconditionnelle pour l'Espagne catholique tout en ne faisant pas le dessein d'un Empire universel. Qu'en est-il, dans ce cadre, de l'idée d'Empire? Question qui en contient deux autres: quel statut accorder à l'Empire dans le cadre d'un système international d'États en équilibre? Y a-t-il une raison d'État spécifique à l'Empire? C'est à de telles questions que Botero répond par sa formule d'une monarchie "presque" universelle.
1 :  TRIANGLE - Triangle : action, discours, pensée politique et économique
Empire – Monarchie universelle – Relazioni universali – Giovanni Botero – Pensée politique – XVIe siècle