1456 articles – 350 Notices  [english version]
Fiche détaillée Articles dans des revues sans comité de lecture
Confluences Méditerranée, N° 20 (1996) 43-49.
Liste des fichiers attachés à ce document : 
HTML
index.html(21.2 KB)
PDF
Addi_Reflexion.pdf(47.5 KB)
Réflexion politique sur la tragédie algérienne
Lahouari Addi1

L'Algérie vit aujourd'hui un drame collectif et une tragédie d'une grande ampleur. Des dizaines de familles
sont endeuillées chaque jour, des centaines de femmes sont veuves chaque semaine et des milliers d'enfants
perdent leur père chaque mois. Que ce soit des islamistes, que ce soit des militaires tombés en service
commandé, ce sont des hommes et des femmes qui ont droit à la vie. L'ampleur du désastre humain requiert
de produire une réflexion dans laquelle il n'y a pas de tabou. L'Algérie est un moi collectif et il faut le
regarder en face, tel qu'il est. Le dossier sur les droits de l'homme, préparé par l'hebdomadaire La Nation, en
mars 1996, et que les Algériens n'ont pas lu à cause de la censure, et le récent rapport d'Amnesty
International (novembre 1996) inspirent de la honte face à la tragédie vécue par des milliers d'innocents. La
situation de non-droit qui prévaut exige cependant, malgré l'horreur qu'elle inspire, une analyse rigoureuse
pour comprendre ce drame dans lequel est prise au piège toute la population.
1 :  GREMMO - Groupe de recherches et d'études sur la méditerranée et le moyen orient
Algérie – démocratie